Au chapitre

20 février 2018

Clara Richter "Ma bonne étoile"

couv-ma-bonne-etoile-DEF  20180219_133158

Young Adult

Éditions Dreamland

Paru le 10 Janvier 2018

320 pages

Résumé:

La vie d’Alix a basculé à la mort de son grand frère Paul qui s’est noyé lors d’une soirée entre amis. Depuis ce drame, la jeune lycéenne est submergée par des émotions qui l’étouffent : rage, tristesse, culpabilité, incompréhension. Fragile et meurtrie, Alix croise le chemin d’Elyas, un garçon dont l’existence a également volé en éclats. Il a fui la Syrie où ses parents, ses frères et sœurs ont été tués sous ses yeux. Entre les deux adolescents, la compréhension est immédiate. L’attirance aussi. Ensemble, ils vont tenter d'apprivoiser leurs nouvelles existences et de résoudre le mystère de la mort de Paul. Est-ce un suicide ? Un stupide pari Facebook qui a mal tourné ? Ou bien son frère avait-il un secret ? Obnubilée par cette enquête, Alix ne réalise pas à quel point Elyas a, lui aussi, besoin d’aide…

Mon avis:

ELLE s'appelle Alix. Elle a 16 ans. Elle vient de perdre son frère qui s'est noyé lors d'une soirée avec des amis. Depuis, elle tente de continuer à vivre mais c'est difficile pour elle surtout avec son père absent et sa mère qui est devenue l'ombre d'elle-même. Elle ressent une profonde colère pour ce frère qu'elle juge insouciant et elle trouve que les circonstances de sa mort ne lui ressemblent pas.

LUI s'appelle Elyas. C'est un réfugié Syrien qui est arrivé en France il y a peu de temps. Il a perdu toute sa famille en Syrie à part son frère. Pour arriver jusqu'en France, sa terre d'exil, il a fait un terrible périple, vu d'incessantes horreurs...

ELLE et LUI vont se rencontrer. Tous les deux hantés par leurs propres démons vont essayer de trouver un peu de sérénité l'un avec l'autre. Mais, peut-on espérer meilleur quand on a connu le pire? De plus, Alix va entamer une quête de vérité en ce qui concerne la mort de son frère. Les révélations vont n'être que plus terribles...

Nous voilà au coeur de la Bretagne avec cette douce romance young adult. La relation entre les deux personnages est vraiment le centre de l'histoire de ce livre. Deux personnages attachants, si jeunes et déjà si torturés...Effectivement, les personnages sont adolescents mais la morale de l'histoire peut tout aussi bien servir à des adultes: la vie n'est souvent pas très tendre et même carrément moche mais il faut se dire qu'il y a peut-être pire que soi. L'auteure a voulu nous montrer que quoiqu'il arrive, malgré les difficultés, les horreurs, la guerre, le deuil, que malgré les terribles aléas de la vie, l'espoir fait vivre et que parfois la lumière est au bout du chemin. Il ne faut jamais sous-estimer la force de l'Amour et ce, à tout âge. J'ai beaucoup aimé le fait que l'auteure pointe du doigt les préjugés qui sont souvent malfaisants et terribles pour les personnes concernées. Elle a su manier avec brio l'actualité (la guerre en Syrie racontée grâce à l'histoire d'Elyas et les réfugiés) et la fiction. Que dire de l'écriture? C'est moderne (sms, dialogues...), c'est posé et fluide. Bref, une fois commencé vous aurez dû mal à fermer ce livre tant ce tourbillon de l'Amour, de la vie, du premier amour vous transportera.

Il faut toujours croire en sa bonne étoile...

À bientôt,

Elodie.

"On va aimer la vie Elyas. On va essayer, en tout cas. On ne fera pas que survivre."

téléchargement (8)  téléchargement (7)


18 février 2018

Cristina De Amorim "Une carte postale du bonheur, une femme sous emprise"

9791096486083FS  20180217_133050

Roman

Éditions Seramis

Parution: Mars 2018

478 pages

Résumé:

Juliette vit depuis neuf ans avec un mari qui ne la fait plus rêver. Amoureuse de l’amour, elle le vit désormais par procuration en lisant Jane Austen et en élevant son petit garçon de cinq ans. Mais, à quinze jours de fêter son trentième anniversaire, Juliette suffoque et ne parvient plus à faire semblant. Elle décide de demander le divorce.

Quand son mari quitte le domicile familial, Juliette se retrouve plongée dans un état de fragilité et de confusion totale. Thomas débarque alors dans sa vie sans crier gare. Par ses attentions, ses cadeaux et sa présence parfois oppressante, il se rend rapidement indispensable. C’est le début d’une histoire d’amour qui ne va pas tarder à se transformer en une véritable descente aux enfers. En l’espace de quelques mois, Juliette se métamorphose pour devenir une personne qu’elle n’a jamais été : soumise, dépendante, à la recherche d’un physique qui n’est pas le sien. Thomas surveille non seulement son poids, mais aussi ses tenues, ses mails et le moindre de ses mouvements.

Ses amis ont beau l’exhorter à fuir cet homme qu’ils qualifient de pervers narcissique, Juliette ne veut rien entendre. Elle veut croire au bonheur et revient même sur sa décision de ne pas avoir d’autre enfant. À la naissance de son deuxième garçon, il lui faudra pourtant puiser dans ses dernières ressources pour ne pas sombrer définitivement et entamer un combat qui laissera des traces, indélébiles.

Mon avis:

Juliette a 30 ans, elle est en couple depuis 9 ans et elle a un petit garçon Tom avec son mari. Mais, ne supportant plus leur relation, elle demande le divorce. Au bureau, elle rencontre Thomas Narcise qui, très vite, lui fait la cour. Thomas est un homme égocentrique, déterminé et narcissique (ne porte-t-il pas bien son nom?) "Juliette, je la veux et j'ai décidé que je l'aurais." Juliette se sent à nouveau belle et désirable aux yeux d'un homme et leur relation prend vite de l'importance. Mais, petit à petit, de façon insidieuse au début les premières remarques arrivent ''Je n'aime pas ta robe", "Tu ne fais pas du 36?", il l'isole de ses amis, de sa famille... mais éblouie, aveuglée par les restaurants, les belles promesses, les cadeaux, jouant à chaque fois sur l'affectif, Thomas prend le contrôle. Quand l'emprise est faite, c'est l'indifférence et la condescendance qui prennent la relève. Juliette devient l'ombre d'elle même, perd du poids et bien-sûr tout est toujours de SA faute, il faut qu'elle consulte un psy parce qu'ELLE en a besoin... Jusqu'au jour, où elle tombe enceinte de cet homme...

Comment tout cela va-t-il se terminer? De l'amour à la haine n'y a t-il qu'un pas? Comment se rendre compte de cette situation?

Juliette est tombée sur un pervers narcissique et nous raconte avec sensibilité et humour sa terrible histoire. On ne tombe à aucun moment dans le coté larmoyant et l'auteure a su rendre l'histoire au plus proche du réel par des scènes de vie quotidienne, des événements... De charmeurs, ces hommes deviennent de véritables manipulateurs. Alors c'est simple de l'extérieur de dire "Ben ouvre les yeux cocotte!" mais ces personnes toxiques sont de véritables comédiens et savent très bien mettre sous emprise la personne qu'elle désire. L'amour n'est pas toujours rose et certaines relations sont plus complexes que d'autres. C'est une histoire qui prend au coeur car Juliette souffre mais les dommages collatéraux de cette relation vont être nombreux, je pense au petit Tom son fils. Bref, c'est un roman "vrai", une histoire racontée avec son coeur où l'on est un spectateur (impuissant) comme les autres personnages.

Mon blog, ma passion et moi nous vous envoyons "Une carte postale du bonheur" (Clin d'oeil à l'auteure)

À bientôt,

Elodie.

Quand j'ai demandé à l'auteure si c'était du vécu car dès les premières pages, on ressent une "blessure" au fond des mots, elle me répond humblement: "Oui c'est malheureusement basé sur du vécu. Mais je n'en ressors que le positif aujourd'hui, bien sûr! Le temps a fait son oeuvre." 

« Une carte postale du bonheur »

Après avoir déserté la blogosphère pendant de trop longs mois, mon premier billet après cette absence, se voudra quelque peu nombriliste. En effet, comme le savent quelques-uns d'entre vous, je publierai mon premier roman aux Editions Seramis, le 8 mars prochain, intitulé " Une carte postale du bonheur ".

http://leblogdelacristinasansh.me

téléchargement (1)  images

Andy Weir "Artémis"

1801-Artemis_3  20180217_134314

Thriller

Éditions Bragelonne

Paru le 17 Janvier 2018

336 pages

Résumé:

Jazz n’a pas demandé à devenir une héroïne. Elle voulait juste être riche. Pas riche comme tous ces milliardaires qui visitent Artémis, sa ville, la seule colonie humaine de l’espace. Mais assez riche pour dormir dans un vrai lit et manger autre chose qu’une infâme bouillie d’algues. Alors, Jazz a saisi sa chance. Certes, elle a mis son intelligence et ses compétences au service du crime – au menu : contrebande, mécanique et explosions en tout genre. Mais mission accomplie !
Le problème, c’est que, sans le savoir, Jazz a pris part à une conspiration qui menace la sécurité d’Artémis. Et ça, Jazz ne peut pas laisser faire. Poursuivie par un tueur et désormais hors-la-loi, elle doit inventer le plan le plus génial de tous les mondes si elle veut sauver sa peau…

Mon avis:

Bienvenue sur Artémis: la seule ville construite sur la Lune qui accueille les touristes les plus fortunés ainsi que ceux qui y travaillent. Jazz Bashara, 26 ans, y est coursier. Elle y est arrivée à l'âge de 6 ans. Elle vit assez pauvrement dans son "cercueil" comme elle l'appelle et pour pouvoir se faire plus d'argent, elle s'est lancée dans le transport de marchandises de contrebande mais celle-ci ne va pas en rester là... Quand une mission de sabotage va lui être proposée par un riche homme d'affaires, Trond Landvik, elle accepte. Mais, très vite, elle s'aperçoit que la plus grande puissante organisation criminelle du Brésil est à ses trousses et qu'ils ont tué Trond. Elle va être au plus près d'une lutte de pouvoir sur le contrôle de la ville elle-même. Comment va-t-elle s'en sortir? À qui va-t-elle pouvoir demander de l'aide?

J'ai adoré le film "Seul sur Mars", l'adaptation cinématographique du premier livre d'Andy Weir. L'auteur réussit à captiver ses lecteurs en créant du réalisme tout autour de cette SF. Personnellement, je trouve quand même ce livre très masculin avec un jargon technique assez soutenu. Heureusement que Jazz est l'héroïne. Que dire de Jazz? Si pour les autres personnages de l'histoire, je n'ai pas eu d'affinité, Jazz est LE personnage par excellence: une femme de caractère et à la répartie cinglante qui m'a souvent arraché quelques sourires. L'action est quand à elle présente du début à la fin ainsi que les rebondissements. Bref, un livre où le thriller, la SF mêlée à des enjeux politiques et économiques se marient parfaitement. J'attends de voir maintenant son adaptation cinématographique.

Êtes-vous prêts à décoller pour "Artémis"? Le voyage risque d'être mouvementé!

À bientôt,

Elodie.

"Le moment est venu de décider quel genre de ville nous voulons qu'Artémis devienne."

téléchargement (3)  téléchargement (6)

17 février 2018

Ma Bibliothèque

NE TOUCHE PAS À MA BIBLIOTHEQUE

20934987_1885800895003079_8805685767557230244_o

Une bibliothèque est le lieu où est conservée et lue une collection organisée de livres. Il existe des bibliothèques privées (y compris de riches bibliothèques ouvertes au public) et des bibliothèques publiques.

Cher lecteur,

On est des passionnés de livres mais il faut bien les ranger quelque part… Avoir une jolie bibliothèque est important et surtout une bibliothèque à son image. Les livres qui traînent partout, y en a marre ! Et honnêtement, quoi de plus jolie qu’une biblio ? Je ne sais pas si pour toi c’est comme ça aussi mais dès que je vais chez quelqu’un ou quelque part mes yeux sont tout de suite attirés par les biblios. Ma curiosité l’emporte toujours et je ne peux m'empêcher d’aller y jeter un œil ‘’gourmand’'. Que lit ces gens ? Quels genres les passionnent ? Tiens il/elle aime Amélie Nothomb, Tiens elle a acheté le dernier Franck Thilliez ! C’est fou comme une biblio est le reflet de ce qu’aime les gens.

Elle est comment la tienne?

téléchargement (4)

Home made ou made in ikea ? Perso, j'ai préféré le Home made. Quelques planches et un peu de biscotos et c'est parti. J'ai fait les plans et mon mari m'a aidée à créer la mienne. J'ai choisi tout un pan de mur sur le palier de l'étage et voilà ma biblio est celle dont j'ai toujours rêvé!

Mais rangée ou pas ?

téléchargement (5)

Objet de décoration suprême (oui allons jusque là) la biblio fait partie de ton intérieur et surtout de toi ! Alors maniaquerie ou tout est sens dessus dessous ? Chacun fait comme il le désire. Tout est en ordre, chaque livre à sa place, rangement suivant un ordre précis que seul toi peut comprendre ou alors c’est un bordel fini : on ne s’y retrouve pas, les livres lus côtoient les livres non lus, divers figurines envahissent tes livres. (Rha je vois déjà les fans de Funkopop dire moi moi moi !!!)

Le classement

Certains les rangeront par maison d'éditions, d’autres par couleurs parce que c'est joli, par ordre d’arrivée, par grandeur…  Tout est possible ! Et puis, certains n’ont peut être pas vraiment de biblio et préfèrent les laisser traîner dans la maison. Chambre, salon, la salle à manger, WC.. (oui soyons fous !) pourquoi pas après tout le livre est un objet de partage. Personnellement, je suis limite maniaque avec ma bibliothèque. Elle est rangée par ordre alphabétique de noms d’auteur car c’est plus facile pour moi de les retrouver si je dois les prêter.

Alors, et toi?

A. C’est le bazar mais mon bazar est poétique ! Na !

B. C’est rangé mais bon il y a des choses ici ou là qui traînent.

C. Rangée d’une façon militaire et gare à celui qui y touche !

Je suis bookaddict, même dans ma bibliothèque!

À bientôt,

Elodie.

"Une pièce sans livres, c'est comme un corps sans âme." Cicéron

téléchargement (7)

16 février 2018

Alia Cardyn "Le choix d'une vie"

Le_choix_d_une_vie_c1_large  DSCN0052

Roman

Éditions Charleston

Paru en Novembre 2017

320 pages

Résumé:

« Voici mon histoire. Elle aurait pu être si différente. Sans doute est-ce le réflexe facile d'une vie mature que de revisiter ses choix, d'oser les regarder pour ce qu'ils sont, autant de pas dans toutes les directions. Pourtant, je n'avais de cesse de marcher avec un but précis. À la minute de ma naissance, alors que je prenais ma première inspiration pour pousser ce cri puissant en quête d'air et de chaleur, mon destin était déjà tracé. Une chance m'était enlevée et le chronomètre lancé. Les lumières éblouissaient mes yeux s'ouvrant sur ce monde et il me restait si peu de temps pour réaliser mon rêve. »

L'épouse d'Archibald a disparu.

Mary s'interroge sur son désir d'enfant.

L'assurance du beau Jack est sur le point de vaciller.

Et la très discrète Adélaïde aura bientôt plus d'un secret.

Ils ont tous un point commun. Oseront-ils faire ce choix qui changera leur destin ?

Mon avis:

Ils sont quatre personnages que l'on va suivre de 1997 à 2016, quatre destins intimement liés...

MARY. Mary a 25 ans quand on lui annonce qu'il ne lui reste que quelques mois pour concevoir un enfant. "Je ne serai jamais Maman" Le Tic tac lancinant du temps est lancé. Elle n'a pas d'autres choix que de se tourner vers la procréation médicalement assistée. Mais seule, sans le soutien de ses parents (décédés dans un accident) et surtout de sa mère, le combat n'est pas évident. Les doutes s'installent au gré des entretiens, examens, sélection du donneur... Mais, ce bébé tant espéré pointe le bout de son nez: la petite Ella est née et avec, les premiers pas craintifs et angoissants de Maman. Cependant, l'Amour efface tous ses doutes et un jour, la possibilité de rencontrer le donneur va se poser...

JACK. Jack est un jeune cinéaste, plein de rêves et l'avenir devant lui. Il décide avec ses amis de donner son sperme afin de financer un voyage. Dans la clinique, il rencontre Mary mais jamais il n'osera l'aborder. Il pensera à elle pendant des années jusqu'à ce que 9 ans plus tard il contracte une grave maladie et la solitude qu'il ressent est si forte que les regrets du temps passé à n'avoir rien construit rejaillissent...Seule sa mère est à ses côtés...

ADELAIDE. Elle est secrétaire dans la clinique de procréation et est au plus proche de tous ces gens que ce soient les donneurs, les couples ou les femmes qui veulent avoir un enfant. Sa rencontre avec Jack va changer sa vie.

ARCHIBALD. Il est le jardinier de Mary et un peu aussi le "spectateur" de sa vie. Il est profondément triste depuis qu'il a perdu sa femme. Sa rencontre avec Mary n'est pas fortuite...

Quel merveilleux roman! Tout d'abord, par les thèmes abordés: L'Amour en général mais qui touche la relation entre enfants et parents, entre mère et enfant, la procréation médicalement assistée, le besoin irrépressible de devenir mère, les regrets du temps passés, le manque d'amour, l'amour qui n'est plus... Des thèmes riches et forts si bien mêlés au coeur de l'histoire. Les choix que nous faisons ont des répercutions sur toute notre vie. Ensuite, j'ai aimé l'écriture, une écriture d'une magnifique sensibilité qui a souvent atteint mon coeur de Maman, de femme, d'épouse. Ça faisait longtemps que je n'avais pas noté tant de citations dans un livre, les mots sont beaux et justes et les ressentis des personnages parfaitement retranscrits. Enfin, j'ai aimé les personnages eux-mêmes qui souffrent chacun à leur manière. Bref, c'est un roman triste, beau, touchant qui aborde des questions existentielles, l'Amour et surtout les choix de vie... Y a-t-il encore de l'espoir quand on pense que tout est terminé? L'Amour est-il plus fort que tout?

Car on fait toujours "Le choix d'une vie" au détriment d'une autre.

À bientôt, 

Elodie.

"Comment en suis-je arrivée là? À ne pas réaliser ce que des millions de femmes parviennent à accomplir chaque jour naturellement."

téléchargement (1)  images (1)  téléchargement (3)


14 février 2018

Stuart Neville "Le silence pour toujours"

image  DSCN0036

Thriller

Éditions Rivages/Noir

Parution: 14 Février 2018 (Nouvelle édition)

352 pages

Résumé:

Après avoir été grièvement blessé dans une fusillade, l'inspecteur Jack Lennon voit sa vie partir à la dérive. Un jour, Rea Carlisle, une ex fiancée, vient lui demander de l'aide : elle a découvert un étrange album relatant des meurtres au domicile d'un oncle qui vient de se suicider. L'album disparaît au moment où Rea s'apprête à rencontrer Jack Lennon. Quelque temps plus tard, c'est Rea qui est assassinée. Jack devient le principal suspect...

Mon avis:

Irlande. L'oncle de Rea Carlisle est mort. Rassemblant ses maigres affaires, elle découvre dans une pièce fermée un album photo, des coupures de journaux et un carnet où quelqu'un a écrit ses confessions, les confessions d'un tueur... ainsi que des cheveux et ongle... 8 enlèvements sont relatés. Son oncle était-il un monstre? Faut-il garder ses preuves secrètes maintenant qu'il est mort? C'est l'avis des parents de Rea. Mais pour elle, ce n'est pas possible, elle décide d'appeller son ex: l'inspecteur de police Jack Lennon...

Lennon est suspendu à cause d'une affaire précédente et en plein syndrome post-traumatique. Il est plutôt alcool et médicaments qu'enquête et action mais il va se laisser convaincre par Rea. Le jour de leur rencontre, le fameux carnet ("Ce journal des morts") a disparu et Rea va en payer de sa vie. Lennon, le dernier à l'avoir vu, va être accusé... L'enquête démarre pour Serena Flanagran et Jack Lennon va devoir se "secouer" afin de trouver la vérité. Il y a des secrets que certaines personnes voudraient à jamais enfouir quitte à mentir, quitte à tuer...

Ce livre est le quatrième opus de la série concernant Jack Lennon.(Tous disponibles en format poche) Ne pas avoir lu les précédents ne gêne pas du tout la compréhension de ce livre. J'ai beaucoup aimé l'histoire qui alterne l'action présente et des épisodes du journal dans lequel le tueur raconte ce qu'il a fait. Très vite, on se demande qui est l'auteur des crimes: l'oncle? Autre? Qui tente d'étouffer toute cette affaire?  Je ne m'attendais pas du tout à la tournure que prennent les événements au fil des pages. Les personnages sont le point fort de ce livre, ils sont tous perturbés, brisés, en mal de vivre... Bref, c'est un roman irlandais noir très noir qui, jusqu'au dénouement, vous fera tourner les pages avec frénésie.

Faut-il garder "Le silence pour toujours"?

À bientôt

Elodie.

Si je laisse le méchant en moi prendre le dessus une fois de trop, rien ni personne ne pourra me sauver. Pas même toi.

  téléchargement   téléchargement  images

13 février 2018

Partenaires 2018 Bragelonne/Milady/Castelmore

PARTENARIAT

  images (2)images images (1)

Hello les lecteurs!

Je suis officiellement partenaire et donc représentante des éditions Bragelonne/Milady/Castelmore pour l'année 2018. Je suis vraiment ravie de faire partie des lecteurs et ainsi intégrer leur équipe.

J'ai hâte de vous montrer les premiers livres de ma sélection et ceux que je vais recevoir au cours de cette année. Les livres proposés sont tous plus variés les uns que les autres ce qui m'enchante vu la variété de mes lectures au quotidien.

Je vous en reparle très vite.

À bientôt,

Elodie.

Bragelonne

Fantasy, Science-fiction, Terreur, Thriller, Fantastique, Bit-Lit

http://www.bragelonne.fr
Accueil

Castelmore, le site de littérature jeunesse et fantastique!!

http://www.castelmore.fr

12 février 2018

Philippe Setbon "Il eSt moi"

il-et-moi-couv  DSCN9971

Thriller

TohuBohu éditions

Paru le 12 Janvier 2018

272 pages

Résumé:

D’un côté, Constantin Lepage dit Costa, un « putain d’acteur » pour sa femme et ses amis, un peu aigri et alcoolo. De l’autre, Hank van der Weld, un nom batave qui sonne comme un pseudo, une fine moustache, des lunettes teintées, un bon sourire. Avec son ami Jean-Louis, scénariste, Costa va orchestrer cette rencontre dangereuse, où il jouera pourtant le rôle de sa vie.

Avec Il et moi, Philippe Setbon emmène le lecteur dans les espaces incertains d’un cerveau assassin, jusqu’à lui couper le souffle.

Et une question qui devient lancinante : mais qui a tué ?

Mon avis:

Costa a la cinquantaine, il est marié et il est acteur. Un acteur en mal de vivre qui n'arrive pas à percer. Jean-Louis, son meilleur ami, est écrivain, son éditeur vient de lui refuser son dernier livre. Quand il va le voir, celui-ci lui dit qu'il n'en peut plus de sa femme Élise et qu'elle va le ruiner. Jean Louis, pour se venger, va lui proposer d'engager un tueur à gages. "On va se faire cet enfoiré en beauté..."

Costa qui est acteur sera parfait dans ce rôle, lui le roi du travestissement, est partant pour cette mascarade, c'est LE rôle de sa vie. Costa devient alors Henk Van Der Welk, le tueur à gages! Premiers cachets, premières informations sur Élise...et si tout ça allait trop loin? Il prévient Élise mais dans l'emportement de la situation, le drame survient... Ce qu'ils ont échafaudé devient réel... Un événement en entraîne un autre et Costa va au fil des pages avoir un autre "moi"...Henk Van Der Welk n'est jamais bien loin...

Quand une vengeance gentillette tourne au drame...J'ai lu ce livre d'une traite tellement l'histoire est prenante. Les mots sont simples, l'histoire bien construite et originale, parfois teintée d'humour et assez courte. C'est le premier livre que je lis de Philippe Setbon mais ce ne sera pas le dernier tant l'histoire m'a marquée. On nage en plein coeur de la schizophrénie et de la dissociation de personnalité. La voix de Van Der Welk lui parle et lui donne des ordres qu'il exécute. Costa sombre peu à peu dans les méandres de son esprit torturé. En faut-il si peu pour basculer? D'ailleurs, la couverture est juste parfaite et représente bien cette dissociation. Bref, une histoire brève mais captivante qui vous ne ferez basculer dans un roman noir et addictif.

"Il eSt moi" ou "Il et moi" tout est question de point de vue...

À bientôt,

Elodie

"Préparait-il un rôle? Il était parfaitement méconnaissable sur la dernière de la série. Du vrai travail de professionnel. Elle le savait doué, mais pas à ce point là."

téléchargement téléchargement (2)

10 février 2018

Sylvain Neuvel "Le sommeil des géants" T1

9782253083429-001-T  DSCN9933

Science Fiction

Le Livre de Poche Imaginaire

Paru le 10/01/2018 (réédition de 2017)

408 pages

Résumé:

Dakota du Sud. Rose Franklin a onze ans lorsqu'elle chute à vélo dans un trou immense. Quand elle reprend ses esprits, elle se découvre au creux d'une main de métal géante, parcourue de réseaux lumineux. Dix-sept ans plus tard, l'énigme demeure. Comment la main est-elle arrivée là et à quoi peut-elle bien servir ? La datation au carbone 14 défie l'entendement et l'objet semble doué de vie.
Devenue une physicienne reconnue, Rose se prépare à diriger une équipe secrète chargée de percer le mystère de la main métallique. Commence alors une quête à la fois passionnante et périlleuse…

Mon avis:

Le jour de ses 11 ans, Rose Franklin essaye son nouveau vélo mais elle fait une chute de plusieurs mètres au fond d'un trou. Ils s'aperçoivent, alors, qu'elle est dans le creux d'une gigantesque main de métal... Devenue adulte, Rose est devenue physicienne, elle va diriger cette étude avec les officiers Kara Resnik, Ryan Mitchell, armée des E.U et Vincent Couture le linguiste. Bientôt, grâce aux recherches (au début secrètes) ils retrouvent un avant-bras en Turquie, un bout de jambe au Kansas, une cuisse dans le Tenessee... Quand tout est rassemblé, un robot est né... Un robot laissé par une civilisation extraterrestre il y a des milliers d'années afin qu'une civilisation évoluée le découvre: un monstre d'acier comme une arme impitoyable, une arme de destruction massive de 60m de haut et de 7000 tonnes... "Cette chose est une machine de mort."

Mais, cette découverte n'est pas sans dommages collatéraux qu'ils soient matériels, politiques ou même humains... Arriveront-ils à la faire fonctionner? Jusqu'où sont-ils prêts à aller? Sont-ils en route pour la 3ème guerre mondiale?

Voilà un livre qui sera une adaptation cinématographique parfaite! (En cours dans 21 pays) Oui, c'est un scénario déjà vu mais je trouve le livre original dans sa construction. L'histoire nous est racontée sous forme d'interrogatoires, d'entretiens ou de dossiers secrets. On ne perd pas une miette du déroulement de l'histoire. J'ai aimé les personnages mais j'ai une préférence pour Kara, une femme au fort caractère ainsi que le choix d'avoir fait ce robot "ELLE" (et oui c'est une fille!) Et que dire de l'épilogue qui nous laisse dans l'expectative du second tome? J'aime ce genre de final. C'est une histoire qui se lit facilement et vite. Bref, ce livre est un savoureux mélange de science fiction, d'enjeux politiques et une once de romance (ben oui il en fallait bien un peu). Ce robot est une bénédiction ou une malédiction? À voir...

Est-ce une bonne idée de perturber "Le sommeil des géants"?

À bientôt,

Elodie.

"Ceux qui ont construit ces trucs auraient fichu la trouille à tout le monde, il y a six mille ans."

téléchargement (5)  images (1)  téléchargement (6)

Posté par Auchapitre à 13:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

07 février 2018

Diane Peylin "La grande roue"

9782365693523  DSCN9875

Roman

Éditions les Escales

Paru le 11 Janvier 2018

256 pages

Résumé:

Été 1986. Emma, les cheveux flamboyants, rencontre Marc au pied d'une Grande Roue. Elle est si jeune, il est si fort. C'est une histoire d'amour qui commence, autour d'une barbe-à-papa, les pieds dans le sable. Une histoire intense. Vitale. Mais ce ''Il était une fois'' se transforme bientôt. Et le conte de fées devient celui de l'ogre et de la poupée.
Au côté d'Emma, il y a Tess dans la nuit, David en haut d'une montagne et Nathan dans un bureau de flic. D'autres personnages pour d'autres destins - d'autres chaos.
Les ruptures de chacun les ont isolés du reste du monde. Ils marchent. Chacun à leur rythme, ils marchent. À la recherche de leur identité.

Dans ce labyrinthe romanesque, où Lynch rencontre Kafka, le réel a besoin des chimères pour se révéler. Et permettre, petit à petit, à toutes les pièces du puzzle d'Emma de se dessiner. Emma, qui n'est pas qu'une poupée.

Mon avis:

Un chapitre correspond à un personnage:

EMMA: De 1986 à 1997. À 19 ans, Emma se rend à la fête foraine et au pied de la grande roue, elle va rencontrer l'Amour de sa vie Il s'appelle Marc, il est commercial, il a 10 ans de plus et il fait tout de suite chavirer son coeur, l'enivre, lui fait tourner la tête. Très vite, la "jolie poupée rousse" comme il l'appelle, déménage chez lui, se coupe du monde extérieur, de son ami de toujours Martin, de ses parents. "Son amour pour lui est intense et exclusif" Mais insidieusement, Marc va exercer une domination, une emprise sur Emma. Son humeur changeante et son ton blessant font des ravages. Un enfant, un autre et bientôt les premiers coups...

TESS: On rencontre cette jeune femme totalement perdue, avançant à contre courant. Seule, sale et pleine d'hématomes, elle avance, avance...au gré des rencontres. Qui est-elle? Que fait-elle à errer comme ça? Que s'est-il passé?

DAVID: Il a la cinquantaine, lui aussi semble désemparé. Il se rend à Meyra au coeur de la montagne afin de travailler dans une ferme. Il sera accueilli par Eric et Claire, les propriétaires. Il semble fragile, victime d'hallucinations... Que fait-il dans cette ferme? Que ou qui fuit-il?

NATHAN: C'est un jeune homme qui est interrogé par la police sur un dossier non classé. Qui a disparu? Quels souvenirs le hantent? Quel passé tente de ressurgir?

4 personnages, 4 personnes tourmentées par des démons intérieurs. Quel est le lien entre elles? On comprend peu à peu, au fil des pages, qui ils sont vraiment et quelle importance ils ont. L'écriture est belle, incisive. Les phrases sont courtes avec beaucoup d'énumération qui renforce le tourment des personnages et la violence comme un coup porté en pleine figure. C'est un livre qui parle d'une histoire d'Amour qui se termine mal, de la violence conjugale. Le personnage d'Emma est fort mais tellement bouleversant. Quand doit-on partir? Comment se défaire d'une telle emprise? Le rêve devient vite un cauchemar pour la pauvre Emma...  Bref, c'est un roman chorale fort, coup de poing et qui serre le coeur.

"La grande roue" n'est que le point de départ...

À bientôt,

Elodie.

"Un peu de folie? Oui, pourquoi pas. Tout saupoudrer de folie pour que cessent les interrogations et que l'errance soit supportable. Faire un pas après l'autre."

téléchargement (4)  téléchargement (3)  téléchargement (2)

Posté par Auchapitre à 12:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,