9782749153018WEB

Roman

Cherche Midi éditeurs

Sorti le 16 Mars

320 pages

Résumé

Barcelone, 31 décembre. Amalia et son fils Fernando s’affairent en attendant leurs invités. En ce dîner de la Saint-Sylvestre, Amalia, 65 ans, va enfin réunir ceux qu’elle aime. Ses deux filles, Silvia et Emma ; Olga, la compagne d’Emma, et l’oncle Eduardo, tous seront là cette année. Un septième couvert est dressé, celui des absents.

Chacun semble arriver avec beaucoup à dire, ou, au contraire, tout à cacher. Parviendront-ils à passer un dîner sans remous ?
Entre excitation, tendresse et frictions, rien ne se passera comme prévu.

Mon avis:

Tout d'abord, j'aime beaucoup la couverture de ce livre qui reflète assez bien le roman, un roman composé de quatre parties. Dans ce livre, l'histoire se déroule en Espagne dans une famille espagnole. Nous sommes au cours d'un repas afin de fêter la nouvelle année. Il y a ceux qui sont présents dont Amalia, la mère. Une femme séparée depuis peu de son mari et qui savoure sa nouvelle indépendance. C'est le portrait d'une mère souvent naïve, parfois trop gentille mais terriblement touchante et aimante. Il y a aussi Fernando le fils (le narrateur de cette histoire), les deux filles Sylvia la maniaque de la propreté et Emma avec sa petite amie Olga, ainsi qu'oncle Eduardo. Il y a aussi malgré tout à cette table les absents la grand mère Ester, le père, Sara, Andrès... On s'aperçoit que l'auteur a voulu donner une grande importance aux femmes dans son livre mais surtout à la mère. Tous sont plus ou moins blessés par la vie et ce repas va être propice aux révélations et quelles révélations! 

Amalia ,la mère, est drôle, généreuse et touchante. C'est LE personnage de ce livre. Elle passe son temps à aider tout le monde. "Trop d'années à recourir au subterfuge, à s'en sortir en profitant des brèches que la vie des autres lui laissait". C'est une histoire mêlée de tristesse mais en même temps, elle est pleine d'espoir et terriblement drôle. On passe facilement dans cette lecture du rire aux larmes. On découvre que malgré l'éloignement, les non-dits, les tragédies...les liens familiaux sont les plus forts.

Bref, c'est une ode à la mère, à la famille, à la vie mais surtout à l'Amour. C'est un livre qui m'a profondément touché! N'est-ce pas le pilier fondateur d'une famille "une mère"?

A bientôt,

Elodie.