9782253107897-001-X_0

Thriller

Préludes éditions

À paraître le 03 Mai 2017

416 pages

Résumé:

Tout commence par un mensonge. De ceux qu’on fait tous pour impressionner une vieille connaissance. L’histoire de votre vie, légèrement embellie, face à cet avocat brillant, époux et père comblé, que vous avez croisé par hasard.
Puis, sans savoir comment, vous vous retrouvez à dîner chez lui, à accepter une invitation en vacances, propulsé dans une vie de rêves – celle à laquelle vous avez toujours aspiré. Jusqu’à ce que cette vie ne semble plus si idyllique…
Mais vous êtes déjà pris au piège, transpirant sous l’impitoyable soleil de Grèce, brûlant d’échapper à la tension ambiante. Alors vous comprenez que, si douloureuse la vérité soit-elle, ce sont vos mensonges qui ont causé le plus de tort… Et, à ce moment-là, il est déjà trop tard.

Mon avis:

Voici le deuxième livre de Sabine Durrant paru chez Préludes éditions. (Le premier est "Ce que tu veux") Ce livre est composé de 24 chapitres ponctués de "avant", "ensuite", "après". 

Le narrateur de l'histoire est Paul Morris, écrivain. Cet homme de 42 ans est fauché, égocentrique, dragueur et nombriliste. Un jour, dans une librairie, il rencontre un ancien copain de fac, Andrew. Celui-ci l'invite chez lui pour un dîner avec sa femme et d'autres personnes dont Alice. Alice est veuve et a trois enfants mais plaît tout de suite à Paul. À cette soirée, il se remémore le temps qu'ils avaient passé ensemble en Grèce, il y a une dizaine d'année et où une jeune amie à eux (Jasmine) avait disparu. Paul se trouvant médiocre par rapport à ces personnes surtout à Andrew à qui tout réussit, se retrouve à mentir sur sa vie: un bel appartement (il est retourné vivre chez sa mère), un projet de nouveau livre (il n'a vendu que 1500 exemplaires du premier). Après cette soirée, il réussit à s'immiscer dans la vie d'Alice et à prendre possession de ses biens. "C'était elle qui avait une baraque, des amis, du fric. Moi, je n'avais rien." Il commet, cependant la pire erreur de son existence que de vouloir faire partie de l'entourage d'Alice et d'Andrew. Quelques semaines plus tard, ils partent en vacances ensemble en Grèce et tout ne va pas se passer comme prévu.... Un viol, un chien poignardé, un corps retrouvé et si ce séjour était une énorme erreur. Pris dans la tourmente de ses mensonges, la chute de Paul va être brutale. Que va-t-il se passer? Qui manipule qui? Qui est l'auteur de tous ces faits abominables?

Les pages de ce livre se tournent toute seule et je l'ai lu en très peu de temps tellement je voulais connaître ce qui allait arriver à Paul. Mensonges, manipulation, usurpation...Ce thriller psychologique nous entraîne dans une spirale infernale. J'ai deviné assez rapidement l'issue de l'histoire grâce aux indices dissimulés au cours des pages mais pour moi ce livre est une réussite et on se rend compte que la vie ne tient définitivement à pas grand chose et que tout peut basculer. Les personnages sont intrigants tantôt exécrables tantôt attachants. Paul qui au début suscitait le dégoût va finalement susciter la pitié. 

Si la vérité blesse, le mensonge tue alors "dis moi que tu mens"...

À bientôt,

Élodie.