51dwIBm1j5L

Roman 

Préludes éditions

Paru le 05 Avril 2017

448 pages

Résumé:

Cornouailles, une ferme isolée au sommet d’une falaise. Battus par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations une famille… et ses secrets.1939. Will et Alice trouvent refuge auprès de Maggie, la fille du fermier. Ils vivent une enfance protégée des ravages de la guerre. Jusqu’à cet été 1943 qui bouleverse leur destin. Été 2014. La jeune Lucy, trompée par son mari, rejoint la ferme de sa grand-mère Maggie. Mais rien ne l’a préparée à ce qu’elle y découvrira. Deux étés, séparés par un drame inavouable. Peut-on tout réparer soixante-dix ans plus tard ?

Mon avis:

Voici le deuxième roman de Sarah Vaughan (le premier est "La Meilleure d'entre nous"). Il est composé de 45 chapitres, d'un prologue et d'un épilogue. 

L'histoire se déroule au coeur de la Cornouailles, dans une ferme de 300 ans surplombant la mer, Skylard Farm, "la ferme de l'alouette". On y découvre une famille qui est la même depuis six générations et qui tente tant bien que mal de garder cette ferme qui n'est plus aussi rentable qu'avant. Celle-ci est le centre de l'histoire. Mêlant passé (contexte de Seconde Guerre mondiale) et présent (2014), on plonge dans une saga familiale. Jadis, Alice et son frère Will sont recueillis par une famille les Petherick, une famille de fermiers. Ils vont s'attacher à cette vie et à Maggie la fille. Mais, un jour, leurs vies se voient à jamais bouleversées. En même temps, en 2014, Lucy une jeune femme tourmentée dans sa vie (trompée par son mari) va rentrer en Cornouailles sur ses terres d'origine et où sa famille y tient une ferme tenue par son frère Tom, sa mère Judith et sa grand-mère Maggie. "Cette maison est comme un aimant, elle ramène à elle ceux qui s'éloignent trop." La ferme, qui jadis était prospère, va mal et ils vont tenter de la sauver et de sauver cet héritage. On comprend, alors, que la ferme est bien plus qu'une habitation et qu'avec elle c'est toute l'histoire de cette famille qui a besoin d'être sauvée. On plonge, alors, dans l'histoire de Maggie la grand-mère et l'on comprend pourquoi celle-ci est si attachée à ces terres. Retournant dans l'enfance de Maggie, nous sommes confrontés au drame qu'il s'est produit il y a plus de soixante-dix ans. Alice (la jeune fille recueillie lors de la guerre) est aujourd'hui au crépuscule de sa vie. Peut-elle réparer les erreurs du passé?. L'heure des révélations et des explications a enfin sonné mais le temps des réparations n'est-il pas prescrit? Faut-il à tout prix ouvrir cette boîte de Pandore?

C'est une histoire bouleversante et touchante faite de malheurs mais aussi de bonheurs et d'amour. J'ai eu un réel coup de coeur pour ce livre, moi qui suis sous le charme des sagas familiales (La dernière que j'avais aimé était "Rien ne s'oppose à la nuit" de Delphine de Vigan). Ici, nous sommes embarqués par ce contexte de guerre, ces paysages magnifiques comme si on y était... Nous découvrons avec émotions au fil des pages le lien si profond qui unie chaque personnage et c'est avec beaucoup de nostalgie que je quitte cette famille et "la ferme du bout du monde". Je ferme la dernière page de mon livre et une question me taraude: "Et si...?"

À bientôt,

Elodie.