9782253107750-001-X

Roman

Préludes éditions

Paru le 04 Mai 2016

288 pages

Résumé:

"J'ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J'en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikea."

Jeanne, célibataire, contrôleuse de train sur la ligne Paris-Auxerre, n'a qu'une obsession : devenir maman avant que le temps la rattrape. Elle a fait une croix sur le couple, il lui faut simplement un géniteur. Sa décision ne fait pas l'unanimité auprès de ses amis, et, même si parfois elle doute, elle est déterminée à surveiller son cycle, à provoquer les rencontres, à boire des potions magiques et à lever les jambes après chaque rapport, sait-on jamais.

Mon avis:

"89 mois" est le premier roman de Caroline Michel. Il est composé de plusieurs chapitres sous forme de compte à rebours allant de 89 mois à 79 mois.

La narratrice s'appelle Jeanne Marmouset. Elle est contrôleuse à la SNCF. C'est son anniversaire, elle a 33 ans. Jeanne prend une décision: elle veut un bébé mais elle calcule et se rend compte qu'il ne lui reste qu'environ 7 années pour avoir toutes les chances de concevoir. Le compte à rebours est lancé. Mais le gros problème est qu'elle est célibataire puisque l'histoire avec son petit ami Julian est terminée. Il l'a quittée et est parti fonder une famille ailleurs. "Ses rêves d'avoir un enfant, un mariage, un mari, une maison et un jardin s'amenuisent à chaque instant." Quelles sont les opportunités qui s'offrent à elle? Le tic tac de l'horloge biologique devient alors une obsession. Il faut trouver un géniteur. Pas de problème pour Jeanne. Qui fera l'affaire? Loïc l'ancien copain de fac? Le pharmacien? Félix le voisin? L'homme rencontré dans le train? Jeanne n'est pas sans ressources et elle va même essayer toutes sortes de potions, consulter une voyante... Mais rien n'y fait... Elle est pourtant bien entourée que ce soit par sa famille ou ses amis: Alice et Alfred, Nicolas, Eléonore. N'en fait-elle pas trop? Ses amis, d'ailleurs, la mettent en garde à maintes reprises. Le bonheur des autres lui saute au visage et accentue son sentiment de tristesse et de colère. Comment vont finir les choses? Va-t-elle tomber enceinte?

Ce roman est le portrait d'une femme d'aujourd'hui. C'est écrit comme un petit journal intime où Jeanne nous fait part de ses sentiments face à cet échec. Souvent, elle parle au bébé à venir, lui a même donné un prénom. J'ai beaucoup aimé la forte personnalité de Jeanne. C'est une femme avec beaucoup de caractère mais en revanche j'ai eu dû mal à passer outre ses actes d'inconscience, ses rapports inconsidérés avec les hommes pour tomber enceinte coûte que coûte. C'est une écriture simple, les pages se tournent facilement. Le sujet du roman est difficile mais il est abordé avec humour, poésie et légèreté. Après ma lecture, je me suis dit que j'ai finalement une bonne étoile avec mes trois enfants dont une grossesse gémellaire. "89 mois" ça peut paraître long mais c'est si court lorsque l'horloge biologique est en marche...

À bientôt,

Elodie.