51xspECRjzL18493609_1522742844412118_1725973098_o

Roman

Fayard éditions

Paru le 03 Mai 2017

464 pages

Résumé:

« Je ne t’aime plus. »
Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule.
Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.

Mon avis:

Voici le troisième roman de Virginie Grimaldi. ("Le Premier Jour du reste de ma vie " et "Tu comprendras quand tu seras plus grande") Il est composé d'un prologue, de 80 chapitres et d'un épilogue.

L'histoire commence dans un restaurant où une jeune femme Pauline attend son mari Ben pour leur anniversaire de mariage (10 ans) mais elle attend, attend...et personne n'arrive et pour cause son mari Ben l'a quittée. C'est son père qui vient la chercher. "-Tu sais qu'il ne viendra pas, ma chérie. Tu te fais du mal à espérer... Ça fait trois mois qu'il t'a quittée. Allez, viens, on rentre à la maison."

Pauline a 35 ans, elle est assistante dans une agence d'emploi et elle est maman d'un petit garçon Jules qui est en maternelle. Ils sont tous les deux retournés vivre chez les parents de Pauline depuis que Ben est parti. Pauline est désespérée, son grand amour l'a laissée tomber. Elle ne l'accepte pas. Peine, colère, déni...elle passe par tous les sentiments. Son moral est au plus bas, elle est mise à pied de son travail... Elle décide d'écrire des lettres à Ben afin de lui raconter des souvenirs sur leur histoire et tenter de le faire réagir (leur rencontre, le premier appartement, la demande en mariage...) Elle se prend de plein fouet le bonheur des autres, elle rejette ses amies, sa mère, sa soeur... Pour se changer les idées, elle va partir en vacances à Arcachon avec sa famille et son fils et ces vacances vont permettre les remises en question, les révélations, les confessions de chacun. Ben va à son tour lui écrire mais lui ne va pas parler des bons souvenirs mais des mauvais et des non-dits qui ont abîmés leur couple au fil des années. Elle se concentrait sur le bonheur et lui plutôt sur la peine et la douleur. "A trop vouloir s'épargner, on s'était éloigné." Comment va-t-elle se sortir de cette spirale qui l'engloutie un peu plus chaque jour? Comment va-t-elle vivre sans Ben? Pourquoi est-il parti? Va-t-elle se remettre en question?

Quel livre fabuleux! C'est pour moi un coup de coeur. Je n'avais lu que cinq pages et je me suis dit "je vais adorer ce livre". Je ne me souviens pas avoir déjà pensé ça aussi vite. J'ai eu le coeur serré, j'ai ri, j'ai espéré, j'étais émue...Ce livre est un condensé d'émotions. Il parle de l'Amour, l'amour perdu, l'amour maternel, l'amour familial mais il parle surtout de la vie.Je me suis reconnue dans bien des aspects de Pauline, cette maman poule. C'est tellement bien écrit, simplement avec les mots qu'il faut. J'ai rempli mon carnet de citations tellement j'ai aimé les phrases de l'auteure. C'est triste, c'est grave mais en même temps c'est drôle, frais et pétillant. (sacré René la taupe) Bref, c'est un petit bonbon exquis ce roman. À savourer...

Je pense qu'il vaut mieux penser que parfois "Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie".

Note à l'auteure: Love Drazic!!!! 

À bientôt,

Elodie.