51C5qIZPNUL18596658_1527723917247344_691027563_o

Roman

Calmann Lévy

Paru le 03 Mai 2017

440 pages

Résumé:

Fox, célèbre compositeur à la carrière magistrale, ne peut plus écrire la moindre note et s’isole dans sa superbe demeure de Hartgrove Hall. Sa femme bien-aimée vient de mourir et la vie a perdu toute sa saveur. Un jour, il découvre que son insupportable petit-fils de quatre ans, Robin, est un prodige du piano. La musique revient alors dans la vie de Fox, qui se voit forcé de renouer avec sa famille au passé douloureux.

Un demi-siècle plus tôt, Fox et ses deux frères, Jack et George,s’installent à Hartgrove Hall, bien décidés à sauver des ruines le splendide domaine familial. Mais l’arrivée de la chanteuse vedette des années de guerre, la ravissante Edie Rose, au bras de Jack emmêle les fils de l’amour et du devoir et sème un chaos
qui va s’achever par une terrible trahison.

Mon avis:

Voici le quatrième ouvrage de Natasha Solomons. L'histoire se passe en Angleterre alternant passé et présent: de Novembre 1946 à Juillet 1959 et de Mars 2000 à Juin 2007. 

Le narrateur est Harry Fox-Talbot dit Fox, un célèbre compositeur qui a perdu le goût de vivre et l'envie de composer depuis la mort de sa femme Edie. Triste et profondément touché par sa mort, le chagrin et la solitude font dorénavant partie de son existence. "Le chagrin, cela voulait dire que rien ne serait "normal" de nouveau. Normal, cela veut dire Edie.'' Même ses filles, pourtant présentes, n'arrivent pas à le sortir de sa torpeur. Il vit seul à Hartgrove Hall. Un jour, pour détourner son ingérable petit-fils Robin d'une bêtise, il se met à jouer du piano et le petit se met, alors, aussi à jouer et à imiter son grand-père. Subjugué, il se rend compte qu'il joue magnifiquement bien. Il conseille à sa mère que Robin prenne des cours au Royal Collège of Music de Londres et qu'il paiera. Ils partagent tous les deux la même passion et un lien se tisse entre eux. Ils sont dans une "bulle" que les autres ne comprennent pas. Retrouvera-t-il la joie de vivre et de composer auprès de ce petit-fils si difficile mais si brillant?

En parallèle, l'histoire nous plonge dans le passé, dans le passé de Fox et d'Edie, racontant leur histoire. Lui et ses frères récupèrent Hartgrove Hall à la sortie de la guerre en 1946, une grande maison endommagée qu'il va devoir entretenir avec ses frères George et Jack pour la sauver. Jack présente à ses frères Edie Rose une célèbre chanteuse. Fox tombe tout de suite sous le charme de cette femme. Mais il a 18 ans et elle est l'amour de son frère. Dès qu'ils se rencontrent quelque chose se passe entre eux et la musique les unit plus que jamais. Mais pour Fox, c'est trop: elle va se marier avec son frère et sa famille veut qu'il devienne fermier pour sauver la demeure. Il décide de partir et de s'éloigner. "C'est sordide d'aimer la femme de son frère." Comment Harry va-t-il le supporter? Il essaye d'oublier son amour pour Edie dans les bras de Sal une chanteuse mais Edie va-t-elle le laisser s'éloigner?

Quelle jolie histoire! C'est émouvant, doux et plein de tendresse. Les descriptions des lieux sont superbes, on sent une attraction forte pour cette demeure qu'est Hartgrove Hall, pour l'Angleterre. La beauté des paysages nous est dévoilée avec détails. Les personnages sont attachants et les liens qui unissent ce grand-père et ce petit-fils sont forts dans une atmosphère remplie de musique. Je ne suis pas spécialiste ni particulièrement fan de musique classique mais j'ai été transportée dans ce monde. C'est un très bon roman sur la transmission du savoir, d'une passion... mais aussi sur le deuil, la réconciliation et le pardon. On va comprendre avec les retours dans le passé cette passion dévorante, c'est l'histoire de SA vie.

Quel plaisir de rencontrer "Le pianiste de Hartgrove Hall" le temps de quelques pages...

À bientôt,

Elodie.