EnfantsDeVenise_couv-203x30019893934_1588729627813439_1360868471_o

Roman

Slatkine et compagnie

797 pages

Paru le 04 Mai 2017

Résumé:

Le nouveau roman-événement de Luca di Fulvio, auteur du Gang des rêves !

Après l’Amérique des années 20, c’est cette fois-ci la Venise de la Renaissance que l’auteur va choisir comme cadre et comme ancrage de son récit ; un récit à couper le souffle qui reprend certains motifs déjà présents dans le Gang des rêves. Des jeunes gens qui feront tout pour réaliser leurs rêves les plus fous; l’amour qui s’affranchit de tous les obstacles, même les plus insurmontables; la misère et la violence sociale en toile de fond, mais décrite toujours avec justesse et sans voyeurisme; la question, enfin, de l’identité et de l’être au monde. Pour porter l’intrigue aux multiples rebondissements, le narrateur se démultiplie, l’histoire est racontée par plusieurs personnages, dont les destins sont irrémédiablement liés : un jeune voyou, pickpocket à ses heures perdues, une jeune fille juive qui possède un talent singulier et sans limites, son père enfin, avec qui elle entretient une relation difficile mais pleine d’amour…

Avec Les enfants de Venise, Di Fulvio s’impose donc vraiment comme le maître des sagas qui se dévorent aussi vite qu’une nouvelle…

Mon avis:

Ce livre est composé de trois parties. L'histoire se passe en Italie de l'automne 1515 à l'été 1516.

Le livre commence à Rome en 1515. Mercurio est un gamin des rues, orphelin et voleur pour survivre dans le monde où il est né. Il est accompagné de ses complices Benedetta, Zolfo et Ercole. Un jour, leur vie bascule quand ils s'attaquent à un marchand juif Shimon Baruch. Suite à une violente altercation, le marchand tue Ercole et Mercurio le frappe à la gorge. Le laissant pour mort, ils doivent s'enfuir de Rome et partent pour Venise.

Sur leur chemin, ils croisent la route du capitaine Lanzafame et de ses soldats. Mercurio déguisé en prêtre rencontre à leur côté des juifs d'Europe, Isacco de Négroponte et Giuditta sa fille. Isacco se fait passer pour un médecin et soigne les soldats blessés. Ils entament ensemble un périple qui vont les mener jusqu'à Venise.

Poursuivis par un prêtre fanatique qui a  la haine des Juifs et Shimon Baruch qui, on va le comprendre, n'est pas mort, Mercurio et Giuditta vont tomber amoureux. Mais très vite, ils vont être séparés et Mercurio jure à Giuditta qu'il la retrouvera. 

Nous voilà dans l'Italie des années 1500 en temps de guerre où les vivres se font rares, où la pauvreté et le malheur sont omniprésents. Une lutte de chaque instant s'installe pour lutter et survivre. C'est l'histoire de deux êtres qui ne vont faire que de se chercher, l'amour d'un jeune homme et d'une jeune femme mais aussi d'un père pour sa fille, d'une mère pour son enfant... L'amour de Mercurio et Giuditta, un amour impossible dans un monde où les juifs sont enfermés et sont obligés de porter un bonnet jaune comme un lourd fardeau. L'un a eu le malheur de naître libre et chrétien, l'autre de naître juive. "Nos deux mondes peuvent cohabiter mais ne peuvent pas en former un seul" Cette histoire n'est pas sans rappeler la tragédie de William Shakespeare, Roméo et Juliette qui se situe à peu près dans les mêmes années.

Un livre qui met en valeur plein de principes contradictoires. L'amour et la haine, les Chrétiens et les Juifs, les bons et les mauvais, les pauvres et les riches, les prisonniers et les libres...

L'écriture est fluide, les descriptions et le cadre politique, religieux et historique de l'époque sont maîtrisés. On part dans une véritable aventure où les rebondissements sont nombreux. Il y a des livres comme ça qui nous transportent, nous font chavirer, pleurer et espérer... Je suis totalement conquise! C'est un coup de coeur.

"Les enfants de Venise" marchent tous vers un but commun celui de l'espoir et de la liberté...

À bientôt,

Elodie.

foto sto AE OCHE 4    Liberté     Venice-over_400_bridges-1500x850        Amour

 Venise      i_034  1515/1516  mangiare-a-Venezia-Quattro-caffe  Cruauté