book-074403221146693_1638682002818201_1433784166_o

Roman

Éditions Slatkine & Cie

Paru le 21 Août 2017

288 pages

Résumé:

« Je suis entré dans le jardin et j’ai fait un signe de tête à mon frère. J’ai pensé : une enfance difficile est comme un ennemi invisible. On ne sait jamais quand il se retournera contre vous. »

Jules n’a rien en commun avec ses frères et sœurs, Marty et Liz. Rien à part le tragique accident de voiture qui leur ôte leurs parents, alors que l’aîné de la fratrie n’a pas même douze ans. Après le drame, les trois orphelins deviennent des étrangers les uns pour les autres. 

Jules est le plus solitaire des trois. Il évolue dans un monde imaginaire avec pour seule amie Alva, la mystérieuse Alva.

Les années passent… mais le passé sera toujours là pour les rattraper. 

Mon avis:

L'histoire se déroule en deux parties de 1980 à 2014. 

C'est l'histoire d'une famille allemande, la famille Moreau et plus particulièrement de Jules, le fils, le narrateur de l'histoire. Tout commence quand Jules a 7 ans. La mère est le coeur de cette famille, le père est plus énigmatique avec son air souvent bien triste mais ils sont une famille et c'est le principal pour un enfant. "Jusque là, j'avais mené une existence protégée, or il y avait à l'évidence des forces et des courants invisibles qui pouvaient tout changer en un clin d'oeil."

Un accident vient bouleverser l'ordre des choses et les parents meurent... Jules a 11 ans et se retrouve avec Marty et Liz dans un internat. Leur vie est chamboulée et Jules se sent désespérément seul. Ses parents? Partis... Sa tante? Partie... Ils n'ont plus personne. Liz? Hantée par ses propres démons... Marty? Réfugié dans ses études... Ils sont emmenés dans un internat qui leur laissera des marques, des manques en tout genre et une grande solitude. Cette fratrie va essayer de faire face au drame qui les engloutis. Quand Jules rencontre Alva, il espère secrètement la fin de son isolement mais pendant des années ils ne vont faire que de se croiser et vont rester amis, leur amour restant enfoui. Alva est hantée par la disparation de sa soeur et elle va se marier avec un homme qui on va le comprendre fait face seul à une maladie qui le ronge. Jules et Alva vont-ils trouver le chemin qui les réunira et mettra fin à leur solitude réciproque? Mais, le destin en a encore une fois décidé autrement.

Que seraient-ils devenus sans la mort de leur parent, sans cette tragédie qui a régi leur vie? Chacun réagit bien différemment face au drame. 

La solitude est le thème principal de ce roman mais aussi l'importance des liens familiaux, l'enfance, la culpabilité, le questionnement face à la mort, la mélancolie, le destin mais surtout l'Amour: l'amour entre deux personnes, l'amour fraternel... J'ai aimé l'importance de Noël dans ce livre, ce soir dans l'année où justement tout le monde est réuni et où l'on ressent l'amour familial. J'ai souvent eu la larme à l'oeil, c'est dramatique, cette solitude si ancrée, ce destin si tragique, ce sentiment de perte effroyable si bien raconté par l'auteur. Les mots sont justes, les mots résonnent et nous sommes embarqués dans ce tourbillon de solitude. Bref, c'est une histoire triste mais qui aborde tant de sujets souvent inabordables nous ramenant à nos propres existences qu'elle en devient belle par bien des aspects.

Existe-t-elle vraiment "La fin de la solitude"?

À bientôt,

Elodie.

téléchargement (4)  images (3)

 "La solitude n'est pas un sentiment qui survient quand vous êtes seul. La solitude est un sentiment qui survient quand personne ne se soucie de vous."