Big-225x3009782266272988

Pour la sortie de son livre ''De force" chez les éditions Pocket, j'ai eu la chance et l'honneur de faire parvenir à l'auteure Karine Giebel quelques petites questions. J'ai lu absolument tous ses livres (j'attends comme beaucoup le prochain) et c'est une auteure que j'apprécie énormément. Quand je prends un de ces livres, je ne sais pas à quoi m'attendre mais je sais d'ors et déjà que ce sera une lecture coup de poing comme je les aime.

Et toi? Quels sentiments as-tu par rapport à cette auteure et à ses livres? Quel est ton préféré? As-tu lu "De force"?

Je vous partage avec plaisir cette petite interview.

Questions d'ordre général:

- Vos livres sont d'une grande violence psychologique, où puisez-vous votre inspiration? Voyez-vous le monde comme vous dépeignez vos histoires?

Ma principale source d’inspiration, c’est l’être humain dans toute sa complexité. Ce qu’il est capable de faire par passion, par amour, par haine, par jalousie, etc. Ses courages, ses lâchetés, ses ambitions… Et, bien sûr, tout cela en connexion avec la société dans laquelle nous vivons. Société où la violence (physique, psychologique, sociale, etc.) est partout…

- Des phrases courtes, un ton mordant, nous lecteurs, on avance, on recule, on s'interroge, on ne sait pas où l'on va... et vous? Connaissez-vous le fil conducteur de votre histoire quand vous écrivez?

J’écris sans faire de plan au préalable, en partant d’une idée souvent très simple. Et mon histoire se construit au fil des pages, en même temps que mes personnages. Donc, la plupart du temps, je ne connais pas la fin de mon histoire lorsque je la commence !

-Aura-t-on le droit à un "happy ending" un jour?

C’est vrai, je ne suis pas une adepte du happy end ! Qui, je trouve, se marie assez mal avec la noirceur des histoires que je raconte. La fin est fonction de mon inspiration, je ne me force à rien. Et pour le moment, mon inspiration ne m’a jamais dicté un happy end… Mais un jour, peut-être ?!

-Quel est votre auteur de thrillers préféré?

Actuellement, RJ Ellory fait partie de mes auteurs de thriller préféré.

Questions sur "De force":

-De où est partie l'histoire "De force"?

Difficile de répondre à cette question sans déflorer le suspense du roman… C’est en le lisant jusqu’à la fin que le lecteur aura la réponse !

-Les personnages sont peu nombreux pourquoi?

De Force est une sorte de huis-clos, où chaque personnage est fouillé, creusé… C’est pour cela qu’il y en a peu.

-Dans "De force", l'histoire se passe sur les hauteurs de Grasse, vous rendez-vous sur les lieux de vos romans pour écrire vos histoires et vous imprégnez de l'atmosphère?

Non, je ne me rends pas sur les lieux où se déroule mon intrigue. Soit il s’agit de lieux que je connais, soit je travaille sur photos et sur plans.

Merci Karine Giebel! Pour ceux qui attendaient la sortie poche, foncez en librairie! "De force" sort en poche ce Jeudi 14 Septembre!

À bientôt,

Elodie.