9782266273558DSCN7742

Roman

Editions Pocket

Paru le 28 Septembre 2017

336 pages

Résumé:

Pour se sortir du cauchemar d’un divorce, qualifié pudiquement de « difficile », Arthur décide de se planquer dans la petite république africaine du Konghia (capitale : Yabaranga). Il s’y retrouve pris dans un insondable bordel, perdu entre un président domicilié dans une tour en chantier, une bande de rastas blancs, des tamanoirs, le plus grand poisson d’eau douce jamais recensé et beaucoup trop d’alcool local… Tout cet assemblage baroque résistera-t-il à l’arrivée de l’ex-femme d’Arthur, un véritable requin, venue faire de la vie de ce pauvre garçon un enfer sous les tropiques ?

Mon avis:

Ce livre est composé de trois parties: De guerre lasse, Guerre des nerfs et Guerre ouverte.

Arthur Chevillard a 40 ans. Après avoir vécu 12 ans avec sa femme, Morgane Dubeauplandeau, une femme tyrannique, il en a assez. Il mène, alors, une vie insoutenable à ses côtés et il n'en peut plus. Une seule solution: PARTIR. "Partir c'était fuir. Et fuir, c'était survivre." Il décide de s'exiler en Afrique, dans une petite république du Khonghia. C'est une petite ville au fin fond de l'Afrique où règne une totale anarchie de personnes, de voitures et surtout de tamanoirs...Il va y faire des rencontres surprenantes comme Tiburce un local ou l'homme qui ne finit jamais ses phrases, Djérambete le président, les frères Romulus et Rémus, Shere Khan, la fée-Morgane...On lui propose le projet scientifique d'introduire le Piraru (un gros poisson) dans les fleuves du Konghia. Menant au mieux sa mission, celle-ci va se trouver chambouler par l'irruption fracassante de Morgane son ex-femme qui a décidé de lui pourrir la vie jusqu'au bout. Que va devenir son projet? La guerre est déclarée entre Arthur et Morgane mais qui déposera les armes en premier?

On peut vraiment classer ce livre dans le genre: comédie. Il est vraiment très drôle du début à la fin. Il n'y a aucune lourdeur dans le récit (c'est ce qui me faisait peur), les petits paragraphes donnent du rythme à la lecture. L'histoire est somme toute abracadabrante tout comme les personnages sont loufoques mais j'ai beaucoup aimé comment les événements sont amenés, Arthur à qui rien ne réussit, Morgane complètement folle à lier et la caricature de l'Afrique faite par l'auteur. On parle de Djembé, de tongs, de boubous... C'est la première fois que je lis Le Guilcher et je ne suis pas du tout déçue par son univers. Bref, si vous voulez passer un bon moment et que vous avez besoin de rire, je vous le conseille. Il n'y a pas une seule page où l'on ne rit pas.

Vous prendrez bien un peu de "Capitaine Frites"?

À bientôt,

Elodie

                               téléchargement (5)                 téléchargement (6)

téléchargement (4)