the-rainDSCN8456

Young Adult

Éditions Bayard

Paru le 20 Septembre 2017

382 pages

Résumé:

Une pluie mortelle s’abat sur la Terre : l’humanité est menacée de disparition. Ruby, 15 ans, part à la recherche de son père.
Je m’appelle Ruby Morris, et voici mon histoire. Si vous la lisez, vous avez énormément de chance d’être encore en vie.
Question : quand faut-il abandonner tout espoir ?
a) Maintenant. Immédiatement. On est foutus.
b) Dans deux semaines, environ.
c) Jamais.
d) J’imagine qu’il pourrait y avoir un d), mais s’il existe, je ne l’ai pas encore trouvé…

Mon avis:

Angleterre. Ruby Morris a 15 ans. Elle vit avec sa mère, son beau-père et son petit frère. Elle vit une adolescence normale partagée entre ses amis, ses études et ses tourments liés à son jeune âge. "Je m'appelle Ruby Morris, et voici mon histoire. Si vous la lisez, vous avez énormément de chance d'être encore en vie. Mais ça, vous le savez déjà, pas vrai?" Elle va nous raconter ce qu'il s'est passé.

Un jour, lors d'une fête chez un de ses amis, une catastrophe survient. "C'est dans la pluie". En effet, une pluie mortelle s'abat sur le monde. Une seule goutte vous touche et votre peau s'en va en lambeaux, pénètre dans votre sang et vous mourrez dans d'atroces souffrances. Elle décide de retourner chez elle mais ce qu'elle va découvrir à l'extérieur et dans sa maison est loin d'être imaginable... La faim, la soif (l'eau du robinet est aussi contaminée) vont devenir problématiques et la pluie ne cesse de tomber. Pour vivre, il va falloir se battre... De bonnes en mauvaises rencontres, Ruby va devoir prendre en maturité dans ce monde chaotique où peu de personnes sont vivantes et où la pluie est un fléau. Mais, comment à 15 ans trouver les clefs de sa propre survie et réfléchir aux dangers qui lui font face?

L'auteure nous propose un roman post-apocalyptique, young adult et très addictif. Elle nous montre comment les gens réagissent face à une catastrophe, ils deviennent fous et irresponsables pour la plupart. Au milieu de ce chaos, l'auteure critique le gouvernement qui manipule les gens, l'armée et ne pense pas à la population. Ruby est un personnage attachant. Elle raconte son malheur avec beaucoup d'humour et c'est une manière pour elle de faire abstraction de la gravité des événements. J'ai ressenti une profonde tristesse face à son désoeuvrement, à sa solitude "Ne me laisse pas seule" ne cesse-t-elle de répéter intérieurement. Oui elle n'en fait qu'à sa tête, oui elle dévalise les magasins de vêtements alors que c'est la fin du monde mais elle n'a que 15 ans et qu'aurions-nous fait à sa place? C'est une question que je me pose souvent d'ailleurs... Je trouve Ruby très humaine et j'aime son rapport avec les animaux. Et cette fin... J'ai hâte de retrouver Ruby dans de meilleurs conditions (ou pas...) Bref, j'aime ces histoires style "The Walking dead" où il faut tout faire pour survivre dans un monde où plus rien ne va. 

Attention to "The rain"!

À bientôt.

Elodie.

Il n'y avait pas d'étoiles. On ne pouvait pas les voir, à cause des nuages pleins de bactéries mortelles.
Il n'y avait pas non plus de brise. Juste le murmure de la pluie, qui chuchotait inlassablement : "Je vais te tuer".

images  téléchargement (1)

téléchargement (3)