image  20180226_152817

Roman

Éditions Milady

Paru le 14 Février 2018

576 pages

Partenaire 2018 Bragelonne/Milady/Castelmore

Résumé:

« Le moment était venu. Elle leva la main pour essuyer ses larmes. Elle interrompit son geste, ouvrit la bouche pour parler, mais hésita. En cet instant, en cette fraction de seconde qui allait à jamais changer sa vie, elle en était tout simplement incapable. »

À dix-neuf ans, Gwendolyn Hooper débarque à Ceylan pleine d’espoir et impatiente de retrouver son nouvel époux, un riche planteur de thé. Mais l’homme qui l’accueille se révèle rapidement très différent de celui dont elle est tombée amoureuse à Londres.

Sombre et distant, Laurence se consacre à son travail, laissant sa jeune épouse découvrir seule la plantation. Folle de joie lorsqu’elle tombe enceinte, Gwen sombre pourtant vite dans un cauchemar. Lors de l’accouchement, la jeune mère est confrontée à un terrible dilemme et doit faire un choix… Si un jour la vérité éclate, Laurence parviendra-t-il à comprendre et à lui pardonner ?

Mon avis:

Ceylan / De 1925 à 1934. Gwen Hooper a 19 ans. Elle vient d'Angleterre, elle arrive à Ceylan afin de rejoindre son mari, un planteur de thé. Elle va commencer une nouvelle vie sur ces terres inconnues et un mode de vie dont elle ne connaît rien. ( les plantations, les travailleurs, les cueilleurs, les domestiques...) Son mari, Laurence, a 37 ans. On sent tout de suite que c'est un homme qui cache des secrets malgré son amour pour elle. Gwen va essayer de s'imposer mais cela ne va pas être évident avec Verity sa belle-soeur et Christina, une femme qui tourne autour de son mari.

Lorsqu'elle tombe enceinte, son monde s'écroule. Elle met au monde des jumeaux: un petit garçon, blanc de peau et une petite fille, noire de peau. À la vue de ses bébés, elle prend peur et se demande pourquoi un de ces bébés est de couleur noire "Un bébé parfait couleur café au lait". Est-ce ce l'oeuvre de Mr Ravasinghe qui l'a raccompagnée un soir de désoeuvrement? Prise par la peur de perdre son mari, Gwen va devoir faire le choix de sa vie, abandonner la petite fille et garder ce secret à jamais...Mais très vite la douleur de l'abandon l'entraîne dans un profond désarroi.

Pour moi, ce livre est un coup de coeur. 576 pages de dépaysement. J'ai suffoqué sous la chaleur de Ceylan, j'ai bu du thé en compagnie de Gwen, j'ai senti le délicat parfum de la violette et de la menthe, j'ai vu des éléphants... L'histoire est tellement bien racontée et décrite, on est transporté dans ces secrets de famille, cette histoire d'amour, dans la culpabilité de Gwen... Cette femme est une belle personne, au début naïve elle devient au fil de l'histoire une battante qui se bat tout le long du livre pour de nobles causes. Nous sommes au début des années 1900, dans un contexte où les relations interraciales sont difficiles et où les hommes de couleurs sont au service des hommes blancs... Bref, c'est un roman captivant plein d'exotisme, de couleurs qui jusqu'à la dernière page vous fera voyager...

Découvrez l'histoire incroyable de"La mariée de Ceylan"?

À bientôt,

Elodie.

"Gwen vivait avec son secret depuis si longtemps que le crève-coeur initial de la perte de sa fille s'était transformé en un chagrin lancinant qui ne la quittait jamais."

 

images (3)  images (1)  téléchargement