9782228920513  20180319_102538 

Document

Editions Payot

Paru en Mars 2018

300 pages

Résumé:

Le 11 mars 2011, un violent tremblement de terre provoque un tsunami de trente-sept mètres de haut sur la côte nord-est du Japon. La tragédie fait près de vingt mille morts, plus de quatre cent mille personnes se retrouvent sans abri, tandis que la centrale de Fukushima s’effondre. L’épicentre du séisme est également l’épicentre narratif des Fantômes du tsunami : l’école primaire Okawa, dans le village de Kamaya, où quatre élèves sur soixante-dix-huit ont survécu. Qu’est-il vraiment arrivé aux enfants pendant qu’ils attendaient dans la cour de récréation juste avant le tsunami ? Pourquoi leurs enseignants ne les ont-ils pas évacués ? Comment les familles ont-elles vécu la perte, le deuil, la disparition ?
Décompte des heures fatales, le récit de Richard Lloyd Parry est aussi une enquête dans un Japon crépusculaire où errent les vivants, les fantômes et les morts.

Mon avis:

Vendredi 14 Mars 2011. Un gigantesque tsunami va faire des ravages au Nord-Est du Japon et changer la vie de milliers de personnes à jamais. Le narrateur qui vit au Japon depuis 16 ans et pourtant habitué aux tremblements de terre est inquiet par ce dernier séisme "Ce tremblement de terre fut le plus violent jamais essuyé par le Japon" Effectivement, une vague de plusieurs mètres de haut va tout décimer sur son passage. L'auteur va nous raconter ce tsunami et commencer son enquête en nous parlant de l'avant, du pendant et de l'après. L'événement marquant de ce livre est cette école de Kamaya où presque tous les enfants ont péri. Que s'est-il passé? 

Les pertes sont considérables qu'elles soient matérielles ou humaines. Chacun essaye de savoir ce que sont devenus leurs proches, certains les retrouvent vivants d'autres n'ont pas cette chance. L'auteur donne la parole à certains spectateurs, à certains acteurs, à certains rescapés de la catastrophe. Après la vague, la boue... Comment gérer la perte et avoir le courage de continuer les recherches? Sommes-nous réellement préparés à ce genre de phénomène?

Je suis fascinée par les phénomènes climatiques et géologiques et les tsunamis sont autant envoûtants qu'horribles. On suit cette enquête comme spectateur et on plonge au coeur de cette tragédie comme il y en a eu et comme il y aura encore. Ce livre prend au coeur car c'est un fait réel et cette enquête est fascinante. L'élément majeur est cette école et l'auteur va nous en dire plus à son sujet jusqu'au moment de rendre justice car oui il y a bel et bien eu un problème d'évacuation. Les dommages de ce tsunami sont énormes: politiques, gouvernementaux, matériels mais surtout humains. Je pense au courage de ces hommes et femmes, au travail humanitaire, aux médecins. Ce livre est un bel hommage. Il m'a juste été difficile de me repérer dans tous ces noms japonais. Bref, si vous aimez les documents, si vous aimez en savoir plus sur des faits réels, cette plongée en apnée au coeur du terrible tsunami de 2011 vous ébranlera.

Ces terres sont à jamais hantées par "Les fantômes du tsunami"...

À bientôt,

Elodie

"Le tsunami n'avait pas consisté en une seule vague, mais en plusieurs ondes qui avaient déferlé puis reculé, s'étaient entrecroisées et passées les unes sur les autres."

téléchargement (4)  15e5e3a0-ea8b-11e0-ae5d-3a00dfbe08df