9782714479372ORI  20180320_093129  

Roman

Éditions Belfond

Paru le 15 Mars 2018

336 pages

Résumé:

Pas évident d’échapper à sa famille, a fortiori quand cette dernière est en conflit permanent, avec une fâcheuse tendance à se mettre dans des situations compliquées. Alice Burns, elle, a choisi une solution radicale : mettre un océan entre elle et les siens et poursuivre ses études en Irlande.
D’abord déstabilisée par l’accueil quelque peu revêche des Dublinois, elle se surprend à prendre goût à une existence simple, plus sereine. Et sa rencontre avec Ciaran pourrait même lui laisser entrevoir la possibilité d’une autre vie.
Mais alors que résonnent les premiers échos des exactions de l’IRA, voici que resurgit une vieille connaissance, et avec elle un passé qu’Alice aurait préféré oublier à jamais…

Mon avis:

Années 70. Alice Burns est arrivée à Dublin en Irlande afin de poursuivre ses études laissant son passé en Amérique, ses parents derrière elle. 

Tout ne va pas être rose... Elle a le mal du pays, le climat est triste, elle va avoir dû mal à trouver un logement.. La relation qu'elle a avec ses parents est conflictuelle, un père souvent absent au propre comme au figuré et une mère juive, coléreuse qui ne pense qu'à critiquer. Ensemble, ils forment un couple instable et malheureux. Son père (ancien militaire républicain) est toujours au Chili et baigne dans de louches affaires avec son frère Adam.

Heureusement, elle va faire de nouvelles rencontres avec Sean, Ruth la serveuse, Desmond son protecteur... et surtout elle va rencontrer Ciaran Quigg, un irlandais du Nord, étudiant en droit et à ses côtés va connaître des jours meilleurs. 

Tout sera chambouler lorsque une personne du premier tome refait surface (je ne vous en dis pas plus) et qu'elle va faire à Alice des révélations sur son frère Peter et sur son père... De plus, l'IRA (Armée républicaine irlandaise) qui souhaite l’indépendance de l’Irlande, ainsi que la liberté de créer une République autonome, sème la terreur en posant des bombes et multipliant les actes de violence.

Comment Alice va-t-elle faire face à tous ces obstacles? Va-t-elle pouvoir vivre sa vie comme elle l'entend?

J'aime beaucoup le personnage d'Alice qui est franche, directe et observatrice de son temps. Ce tome est vraiment axé sur ce personnage et je trouve que c'est ce que Douglas Kennedy fait le mieux: quand il s'attaque à la psychologie féminine. La famille est le thème central de cette trilogie qu'elle soit conflictuelle ou heureuse avec ses secrets et ses non-dits, elle est le miroir de notre société. Comme d'habitude, dans ses livres, c'est toute la société de l'époque qui est dépeinte: le racisme, l'homophobie, les clichés, la place des femmes, l'antisémitisme... Le contexte historique et politique est très présent avec la guerre du Vietnam, le scandale du Watergate, le régime de Pinochet... On est transporté de l'Amérique en Irlande en passant par la France et l'Amérique latine. L'auteur pointe le doigt sur la question du destin, du hasard... Est-ce que tout ce qui nous arrive est le fruit de la simple symphonie du hasard? J'ai vraiment préféré ce second tome. Et que dire du dénouement? Il est terrible! Bref, si vous commencez ce livre, vous êtes coincés et vous ne pourrez vous empêcher de lire la suite.

 

 Écoutez "La symphonie du hasard" et laissez vous bercer...

À bientôt,

Elodie.

"Il n'y a pas de mal à s'enfuir quand on est confronté à une grande peine. Les peines de coeur ne font qu'aggraver quand on reste cloué à l'endroit où elles ont eu lieu. J'admire le courage qu'il t'a fallu pour prendre la clé des champs, comme on dit."

téléchargement (5)  12202409055_40aed00ccf_mtéléchargement (6)

Douglas Kennedy

Roman Éditions Belfond Paru le 09 Novembre 2017 384 pages Comme chaque semaine, Alice Burns, éditrice new-yorkaise, s'apprête à rendre visite à son jeune frère Adam. Jadis jeune loup de Wall Street en pleine ascension, ce dernier croupit désormais en prison. Mais cette rencontre hebdomadaire va prendre un tour inattendu.

http://auchapitre.canalblog.com