9782266279864  20180326_133349 

Thriller

Éditions Pocket

Paru le 11 Janvier 2018

560 pages

Résumé:

À quelques kilomètres d’Oslo, l’hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l’inspectrice Sarah Geringën pressent d’emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu’il porte sur le front, s’est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres – un cri de peur primale. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va découvrir une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…

Mon avis:

Oslo. L'inspectrice Sarah Geringën est appelée à l'hôpital psychiatrique de Gaustad. Un homme est mort poussant un cri déchirant, il a 70 ans et il semble s'être étranglé de ses propres mains, la bouche grande ouverte. Celui-ci a une curieuse cicatrice sur le front: 488. Interné il y a 36 ans, personne ne sait qui il était vraiment et il souffrait d'amnésie. Dans sa cellule, ils retrouvent d'étranges dessins sur les murs qui l'a inlassablement fait durant toutes ces années. Suicide? Mort naturelle? Homicide? Sarah est sceptique. Quelque chose cloche dans cet hôpital. La victime serait morte de...peur... Sarah commence son enquête et ce qu'elle va découvrir va la mener vers une organisation bien plus puissante: traitements interdits, expériences, CIA, religion, vie après la mort... Elle va être accompagnée de Christopher, un journaliste qui va se retrouver mêler à l'affaire malgré lui... Que vont-ils découvrir?

D'Oslo à Paris en passant par le milieu de l'Atlantique et Minneapolis, on est propulsé dans une enquête passionnante, une histoire palpitante avec un compte à rebours infernal. J'ai pris beaucoup de plaisir à chercher les réponses à l'intrigue qui tourne autour de la mort de 488. Le personnage de Sarah est super, une femme flic, ex militaire, brisée dans sa vie personnelle mais qui se bat dans sa vie professionnelle. L'enquête part en une folle aventure où les deux protagonistes vont risquer leurs vies afin de découvrir la vérité et mettre à jour des secrets enfouis de la CIA. Jusqu'où peut-on aller pour ses propres convictions? Peut-on être capable du pire afin de dévoiler à l'humanité l'un des plus grands secrets? Il y a un petit côté Dan Brown pas désagréable du tout dans Nicolas Beuglet. Bref, ce roman au rythme effréné vous emmènera dans une course contre la montre pour découvrir la réponse à la question existentielle: y a-t-il une vie après la mort?

Ahhhhhhhh Écoutez "Le cri" il est totalement glaçant.

À bientôt,

Elodie.

"Le noeud d'angoisse se resserrait autour de sa gorge comme si un bourreau invisible prenait plaisir à l'étrangler. Pourquoi? Pourquoi devait-elle venir ici aujourd'hui?"

téléchargement (6)  images (2)  téléchargement (7)