book-0744048  20180329_102315  

Roman

Éditions Slatkine & Cie

Parution: 05 Avril 2018

640 pages

Résumé:

«-Un jour, ma mère et le vieux Raphael parlaient des rebelles. Ils ont dit que c’était des hommes qui trouvaient le soleil la nuit. Mikael fronça les sourcils.
– Qu’est-ce que ça veut dire ?
– J’en sais rien, répondit Eloisa en haussant les épaules. »

Mon avis:

1407. Le jeune prince Marcus II de Saxe a 9 ans lorsque des bandits tuent ses parents sous ses yeux enchaînant viols et tuerie. L'abominable prince Ojsternig s'assoit alors sur le trône. Marcus est sauvé par la jeune Eloisa et sa mère Agnete, la sage femme du village qui l'élévera comme son fils. "Ta seule chance pour continuer à vivre, c'est de ne plus être qui tu es." Il devient Mikael. Le petit prince va devoir apprendre dans la douleur à devenir un homme...

Dans la contrée, la colère gronde. Des rebelles ne laissent pas leur coeur gouverné par l'ignominie et la barbarie et se battent pour la liberté. Mikael, devenu un homme, va rejoindre ces hommes qui voient le soleil la nuit...

Luca Di Fulvio nous embarque encore une fois dans une extraordinaire histoire au coeur du Moyen Âge, une histoire qui fait mal, qui brutalise et dont on ne ressort pas indemne. Par la seule force des mots et son réel talent de conteur, l'auteur nous fait passer par une quantité d'émotions (haine, rage, Amour...) que l'on se prend vraiment de plein fouet, comme une gifle qui laisse une trace. J'ai aimé, j'ai détesté, j'ai adoré, j'ai haï... L'auteur nous montre que nous sommes maîtres de notre destin, nous montre l'importance des êtres et ce qu'ils sont à l'intérieur. Tout est mêlé dans ce livre les bons et les méchants, les jeunes et les vieux, les courageux et les lâches, les riches et les pauvres, les fous et les sages... Je me suis battue au côté des rebelles, j'ai espéré, j'ai versé des larmes, j'ai souffert... Les personnages se battent pour vivre, pour survivre. Sommes-nous ce que l'on est ou ce que l'on devient? "Nous sommes notre propre histoire" Il faut toujours se battre pour la liberté et il ne faut pas oublier qu'il y a un sentiment plus fort que la haine, un sentiment capable d'abattre des montagnes: l'Amour. L'Amour sauve, l'Amour rend plus fort, l'Amour rend plus beau, l'Amour fait vivre! Bref, je n'ai qu'une chose à vous dire: vous devez lire ce petit bijou de la littérature. Comme les deux précédents, je suis conquise et il détrône "Les enfants de Venise" dans mon coeur. MERCI Monsieur Di Fulvio!

"Le soleil des rebelles" éclairera vos nuits.

À bientôt,

Elodie.

"Apprends à considérer la vie comme un don précieux et pas comme une chose de rien, comme font les imbéciles et les désespérés."

images  images (1)  images (2)

Luca Di Fulvio

Roman Slatkine et compagnie 797 pages Le nouveau roman-événement de Luca di Fulvio, auteur du Gang des rêves ! Paru le 04 Mai 2017 Après l'Amérique des années 20, c'est cette fois-ci la Venise de la Renaissance que l'auteur va choisir comme cadre et comme ancrage de son récit ; un récit à couper le souffle qui reprend certains motifs déjà présents dans le Gang des rêves.

http://auchapitre.canalblog.com
Luca Di Fulvio

Roman Éditions Pocket Paru le 04 Mai 2017 en format poche 944 pages New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d'Européens, la ville est synonyme de " rêve américain ". C'est le cas pour Cetta Luminata, une Italienne qui, du haut de son jeune âge, compte bien se tailler une place au soleil avec Christmas, son fils.

http://auchapitre.canalblog.com