9782253092629-001-T  20180420_095337

Roman noir

Le Livre De Poche

Paru le 31 Janvier 2018

384 pages

Résumé:

Moe, 26 ans, hagarde, épuisée, son nourrisson dans les bras, est amenée de force dans un centre d'accueil pour déshérités, surnommé « la Casse ». La Casse, c'est une ville de miséreux logés dans des carcasses de voitures brisées et posées sur cales. Chaque épave est attribuée à une personne. Pour Moe, une 306 grise. Plus de sièges arrière, deux couvertures, et voilà leur logement, à elle et au petit.
Au milieu de l'effondrement de sa vie, un coup de chance, enfin : dans sa ruelle, cinq femmes s'épaulent pour affronter ensemble la noirceur du quartier. Elles vont les adopter elle et son fils. Leur force, c'est leur cohésion, leur lucidité. Si une seule y croit encore, alors il leur reste à toutes une chance de s'en sortir. Mais à quel prix ?

Mon avis:

Moe a 26 ans. Elle a passé 6 ans avec un homme violent, petite chose insignifiante à ses yeux, faisant le ménage du matin au soir et s'occupant de sa vieille mère malade. Lorsque son petit garçon arrive, tout est encore plus compliqué et elle décide de partir. Petits boulots, hébergements précaires, les hôtels puis la rue. La descente aux enfers commence avec son bébé. Elle est emmenée de force dans un centre d'accueil appelé "La casse". Un bidonville dans la ville qui compte 8000 démunis, logés dans des carcasses de voitures, entourés par des gardiens armés pour éviter les fuites. On y entasse les clochards, les sans-abris, les démunis...tous les êtres qui sont (soi disant) une charge pour la société.

Moe vivra dans une 306 grise avec son bébé. Détresse, humiliations, fuite impossible (il faut payer 15000 euros pour partir et elle n'en gagne qu'une misère par jour), viols, saleté, promiscuité, maladies, froid, chaleur... Sa seule lumière est son fils. Dans cet ignoble endroit, elle va faire la rencontre de 5 femmes qui vont lui donner une lueur d'espoir où l'entraide, l'empathie et un sentiment de famille la font se lever chaque jour. Comment va-telle s'en sortir? Jusqu'où est-elle prête à aller? Hélas, l'enfer n'est pas terminé...

Quel superbe bouquin! C'est l'histoire de la descente aux enfers d'une femme qui chaque jour lutte pour garder la tête hors de l'eau, s'en sortir et avoir un avenir pour elle et son fils. Cette chute est rude, sans pitié, elle tombe toujours plus profondément. Sandrine Collette sait poser les bons mots et chaque page nous prend aux tripes. La détresse de Moe, de ces femmes qu'elles rencontrent fend le coeur. L'auteure nous plonge dans le destin d'âmes abîmées, torturées...où des humains rejettent des humains mais au milieu de cette noirceur, de l'ignominie elle nous montre l'espoir car il est bien présent aussi insignifiant et fragile soit-il. Que sommes-nous capable d'endurer? Qu'aurions-nous fait à leur place? Bref, c'est un roman noir mais tout le long vous chercherez l'étincelle de lumière, l'étoile qui brille dans le ciel et j'espère que vous la trouverez...

"Les larmes noires sur la terre" n'ont pas fini de couler...

À bientôt,

Elodie.

images  images (1)  images (2)