9782414199440  20180423_095924

Roman

Edilivre

Paru le 09 Avril 2018

212 pages

Résumé:

Envie d'une douce parenthèse ? 

Linda rêvait d’ouvrir son restaurant, le Café des Délices. Au fil du temps, il devient un lieu magique au cœur de Paris, où les clients, devenant rapidement des habitués, apprennent à se connaître, créent des liens et y trouvent des réponses. Un endroit où tout le monde se réfugie, confie ses joies et ses peines, partage sa vie.

Tania et Matéo, ses enfants de quatorze et six ans, lassés d’un monde dans lequel ils ont du mal à trouver leur place, vont passer l’été avec elle au restaurant. Ils vont découvrir ce qui fait la vie, et rencontrer des personnes qui valent la peine d’être connues.

De nombreuses personnes vont se succéder, et vont nous entraîner dans leurs histoires. Elles ont toutes uniquement ce lieu en commun, mais elles vont partager encore plus.

Mon avis:

Tania a 14 ans. Elle vit entourée de son petit frère Matéo 6 ans, sa maman Linda et son papa Christian. Linda tient un café/restaurant. Tania et son frère vont aider leur mère durant les vacances d'été. Bienvenue au Café des Délices. Dans ce café se rendent les habitués, des gens de passage, des gens qui viennent une fois et ne veulent plus le quitter. Vous rencontrez Marcel et Odette, Théo et Léa, Nicolas, Omar et Sophie, Julie et Benoît... Avec tout ce qui se passe de vraiment moche autour de nous, dans le monde, ce que l'on voit dans les médias, l'actualité, le Café des Délices est une petite bulle de douceur où l'on a envie de s'installer et de ne jamais ressortir. Les liens se tissent, les émotions surgissent, les problèmes s'effacent, les rencontres se font... Vous prendrez bien un petit café avec votre macaron? 

L'histoire nous est racontée par Tania qui est notre petit témoin de ce qui se passe dans ce café. Les personnages de ce livre apportent tous quelque chose à l'histoire même si je trouve que c'est Linda LE personnage. Elle est douce, souriante, à l'écoute et pleine d'empathie. On sent une implication personnelle entre les lignes. La plume est simple et vivante. C'est un roman sur la vie, celle de tous les jours, celle qui est parfois moche, celle qui est parfois belle. Alors oui l'auteure va loin dans les problèmes de nos personnages mais je pense que c'est totalement fait pour montrer la violence du monde dans lequel nous vivons et par contraste la douceur qu'apporte cet endroit. C'est un roman bien ancré dans la réalité, dans la vie quotidienne. Je pense que beaucoup de personnes peuvent se retrouver dans bien des aspects à travers tout ce que vivent, pensent, ressentent nos personnages. Et la gourmande que je suis n'a fait que de saliver en imaginant les petits plats de Linda. Bref, je trouve ce premier roman aussi chaleureux et convivial que le café qui nous accueille.

N'hésitez pas à pousser la porte de ce café car bien des délices s'y cachent...

À bientôt,

Elodie.

"J'ai reconnu cette lueur d'espoir qu'il avait perdu avant d'entrer dans le restaurant."

images (4) 

 images (3)  images (5)