téléchargement (3) 20180507_101350 

Roman

Éditions Milady

18 Avril 2018

510 pages

Résumé:

Issue d’une famille pauvre mais raffinée, Virginia Loftin est la plus audacieuse d’une fratrie de quatre sœurs et d’un frère. Elle souhaite devenir une romancière célèbre malgré son sexe et épouser Charlie, son voisin et premier amour. Mais lorsque ce dernier demande la main d’une riche héritière, Ginny est désemparée. Elle s’isole et transforme leur histoire en roman, réécrivant sans cesse une fin plus heureuse. Un jour, elle est conviée à se rendre dans un salon d’artistes, tenu par John Hopper. Dans cette assemblée, Ginny redevient elle-même et s’épanouit sous les attentions du beau et énigmatique John. Jusqu’à ce que Charlie ressurgisse dans sa vie. Une vie où les désillusions et les sombres secrets se dévoilent peu à peu…

Mon avis:

1890. Virginia Loftin a 22 ans et vit à New-York entourée de sa mère, de ses quatre soeurs, de son frère jumeau Franklin. C'est une famille de gens instruits, passionnés et aux bonnes convenances. Dans la vie, Virginia a deux passions: écrire et Charlie Arlidge qu'elle aime depuis toujours. Et cela semble réciproque mais celui-ci demande la main d'une autre femme Rachel Kent. L'argent semble être le seul motif de ce mariage.Triste et inconsolable, Virginia trouve refuge dans l'écriture de son roman, un livre basé sur son histoire personnelle. Un soir, elle est invitée sur la cinquième chez Mr Hopper qui a crée "Le cercle", un endroit où hommes et femmes peuvent partager l'Art dans lequel ils excellent. Mais, Charlie est toujours dans un coin de sa tête et un soir, elle le croise et il lui dit qu'il l'aime toujours... Comment peuvent-ils vivre leur amour alors que Charlie est marié? Virginia réussira-t-elle à écrire et faire publier son premier roman?

Quel plaisir de se retrouver dans l'ambiance des années 1890 à New-York où les femmes portent de jolis chapeaux et de jolies robes, où les fiacres envahissent les rues, où les hommes portent redingotes, jaquettes, gilets et smokings. Clairement, ce livre est un livre de passionnés où peinture, écriture, musique...emplissent les différents lieux. Vous croisez d'illustres personnages comme le mythique Oscar Wilde. L'histoire est racontée à la première personne par le personnage de Virginia avec un vocabulaire adapté à l'époque mais sans être complexe. Je dirais que le bémol de ce livre est la lenteur avec laquelle les événements se produisent et je suis une personne qui aime que les choses bougent assez vite donc j'aurais aimé plus de rebondissements, plus de suspense, plus de hargne venant des personnages et surtout de Virginia. Bref, le contexte de cette lecture est extraordinaire, le dénouement sympa mais j'aurais aimé une lecture plus vivante.

"Les virtuoses de la cinquième avenue" vous attendent...

À bientôt,

Elodie.

"J'aurais tant voulu que les mots que j'avais écrits se concrétisent, qu'ils transforment cette réalité si triste, mais ce ne serait jamais le cas."

téléchargement (4)  téléchargement (5)