9782253088172-001-T  20180509_135229

Roman

Le Livre De Poche

Paru le 02 Mai 2018

352 pages

Résumé:

François, directeur d’un centre équestre en Bretagne, découvre, lors d’une promenade à cheval sur la plage, une jeune femme inconsciente au pied d’un rocher. Plutôt que d’appeler les secours, il décide sans trop savoir pourquoi de la ramener chez lui pour la soigner. À son réveil, l’inconnue paraît en bonne santé, mais peu encline à parler. Elle dit s’appeler Elsa mais refuse de répondre à ses questions. Commence alors entre le célibataire endurci et cette âme à vif une étrange cohabitation, où chacun se dévoile peu à peu à l’autre sans pour autant totalement révéler les secrets qui le rongent. Et même si le duo en s’apprivoisant s’apaise, leur carapace peine à se fendre...
Qui est Elsa et quelle vie est-elle en train de fuir?

Mon avis:

Bretagne. François a 37 ans, il est directeur d'un centre équestre. C'est un homme solitaire, bougon, bourru et bien ancré dans ses habitudes. Lors d'une promenade avec son cheval Jador, il découvre une femme inconsciente sur le sable. Il décide de l'emmener chez lui. Qui est-elle? Que fuit-elle? Elle s'appelle Elsa. Lorsqu'elle se réveille chez François, elle s'isole dans la chambre et parle peu. Elle est énigmatique, étrange pour François, elle semble profondément affectée et ne veut en aucun cas parler du passé ni de sa vie personnelle. "Peut-on faire abstraction du passé? J'aimerais que ce soit possible et simple." 

François ressent comme un devoir de protection envers cette fragile jeune femme, lui qui pourtant porte aussi son passé comme un lourd fardeau. Elsa va peu à peu à ses côtés se détendre et tout doucement face à la mer, auprès des cheveux et de François ils vont apprendre à se connaître, les confessions fusent et d'effroyables secrets vont être mis à jour...

Laure Manel a vraiment une plume belle et sensible pleine d'humanité. C'est un roman doux et tendre et à la fois dur et violent par les révélations des personnages. On alterne entre le point de vue d'Elsa et de François, deux personnages torturés par leur douloureux passé que le destin a réuni. Peut-on se construire un avenir en faisant totalement abstraction de son passé? Ne faut-il pas vivre et profiter du moment présent sans se soucier d'hier et de demain? Facile à dire, le passé n'est jamais bien loin... Les personnages sont attachants, les paysages totalement dépaysant, j'ai respiré l'odeur de la mer, j'ai caressé des chevaux, j'ai souri, j'ai eu les larmes aux yeux, j'ai passé un bon moment de lecture... Bref, je ne peux que vous conseillez cette belle histoire grâce à l'écriture délicate et pleine d'émotions de Laure Manel.

Lorsque la carapace est brisé, il reste "La délicatesse du homard"...

À bientôt,

Elodie.

"Oui, mon drame d'aujourd'hui, c'est le drame de ma vie: je ne suis rien, et si je quittais ce monde ça ne changerait rien."

téléchargement  téléchargement (1)  images