9782253237310-001-T  20180619_080617

Roman noir

Le Livre De Poche

Paru le 30 Mai 2018

192 pages

Résumé:

Dans un bourg du Nord, Yvan est apprenti menuisier. Né d’un père borné et réac, et d’une mère qui rêverait qu’il devienne artiste, c’est un adolescent complexé et solitaire, moqué pour sa laideur et sa différence par ses camarades. Tout près de chez lui, un enfant est retrouvé mort, assassiné. Les policiers débarquent dans la maison familiale pour une enquête générale, un engrenage implacable se met alors en branle. La mère d’Yvan s’emmêle dans ses déclarations, leur ment, revient sur ses propos. Tétanisé et mutique, Yvan se contredit plusieurs fois, et se fait piéger à la suite d’un petit mensonge…

Mon avis:

Nord de la France. Yvan vit avec ses parents. C'est un adolescent profondément seul, affecté par sa laideur. Il est roux, il est obèse, mal dans sa peau. À l'école, il est raillé, moqué, insulté... Il se réfugie sans cesse dans les jupons de sa mère. Une mère dominante, qui l'oblige à manger du beurre en grande quantité, qui lui fait rechercher des boîtes de camembert dans les poubelles pour sa collection... Comme si, Yvan n'était pas assez étrange... Le père, lui, paraît plutôt absent. 

Lorsque le petit Romain Barrat, 8 ans, est sauvagement assassiné, Yvan est le profil idéal pour la police judiciaire. Quand les policiers l'interrogent, il se contredit. Sa mère aussi ment et finalement toutes les accusations vont vers Yvan. Il leur faut un coupable et vite. Il sera condamné à perpétuité. À tort?

Le narrateur est Yvan lui-même. J'ai eu beaucoup de mal au début avec cette candeur, cette innocence et ce côté niais que cette narration donne à l'histoire mais j'ai vite compris que c'était nécessaire et au fil des pages Yvan change et s'affranchit surtout du joug maternel. Il va plaider coupable puis clamer son innocence. Sa vie est un calvaire à cause des moqueries des autres, de l'acharnement de la police pour le condamner, de la prison, de ses parents qui le condamnent à leur tour... On suit avidement cette affaire pour savoir le dénouement, une histoire qui fait cruellement penser à l'affaire Patrick Dills qui a été condamné à 16 ans et qui a toujours clamer son innocence. Yvan a fait des aveux, ils ont profité de sa faiblesse car la société bannit vite les êtres différents. Le dénouement, quant à lui, m'a vraiment mis une claque. Bref, c'est un roman social, noir, et glaçant. Quand le système judiciaire est en marche, il est difficile de l'arrêter...

Il est cruel cet "Aveu de faiblesses"

À bientôt,

Elodie

"Eh bien moi pas, je suis impatient que l'on me dise qui est celui qui accepte que sa vie soit un calvaire permanent, à cause des autres."

images  téléchargement (1)