9782266243537ORI  20180624_104254

Roman

Éditions Pocket

Paru le 05 Juin 2014

192 pages

Résumé:

« Ils étaient partis en chahutant. J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »
 
Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. Afin d’échapper à son entourage qui l’enjoint à reprendre pied, elle décide de s’exiler en Irlande, seule.
Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper…

Mon avis:

Je m'appelle Diane, j'ai 32 ans. J'ai perdu mon mari Colin et ma fille Clara dans un accident de la route. Ils sont partis depuis un an, je n'ai plus envie de me battre ni de vivre. Chaque chose me fait cruellement penser à eux. Avant, je tenais un café littéraire avec mon ami Félix mais je n'ai plus l'envie, il se débrouillera sans moi. Je dois partir loin, loin de tous, loin des souvenirs pour guérir, pour vivre car il n'y a plus de "je", il n'y a plus de "il" ni de "elle", plus de "nous". Je choisis un petit village d'Irlande qui s'appelle Mulranny sur un coup de tête. Je vais faire la connaissance de gens biens mais surtout la connaissance d'Edward, un homme rustre, bougon et au sale caractère... Avais-je besoin de ça? Vais-je aller mieux? Vais-je réussir à reprendre goût à la vie?

Le sujet de ce livre est du déjà vu, un deuil, une femme éplorée, un homme bougon... mais l'écriture est simple, fluide. L'histoire nous emporte et l'on a envie de savoir le dénouement. C'est une histoire de deuil, de reconstruction, de résilience... J'ai vraiment dû mal à m'imaginer à la place de Diane et je n'ose imaginer combien il doit être difficile de continuer à vivre lorsqu'il n'y a plus personne qui nous pousse à nous lever chaque matin. Réagirais-je comme elle? Je n'en sais strictement rien... J'ai aimé parcourir l'Irlande, les pubs, me mouiller sous la pluie et faire ces rencontres au côté de Diane. C'est un petit livre de moins de 200 pages qui se lit très vite et facilement. Bref, c'est une jolie histoire bien que banale, très bien racontée et qui vous fera passer un bon moment de lecture. 

Je pense que je suis heureuse, je lis et je bois du café...

À bientôt,

Elodie.

"Et depuis un an, je me répétais tous les jours que j'aurais préféré mourir avec eux. Mais mon coeur battait obstinément. Et me maintenait en vie. Pour mon plus grand malheur."

téléchargement  téléchargement (1)