9782266281645ORI  18-07-22-21-02-01-415_deco

Roman

Éditions Pocket

Paru le 24 Mai 2018

352 pages

Résumé:

Yukiko, une photographe franco-japonaise, vit à Tokyo. Après le séisme et le tsunami qui ravagent le pays ce 11 mars 2011, elle reste sans nouvelles de sa grand-mère maternelle qui habite un petit village de pêcheurs. Rongée par l’inquiétude, elle décide alors de se rendre sur place. Commence pour elle la traversée d’un pays dévasté, la découverte de certains secrets de famille et la rencontre de l’amour.
Qui était exactement O Kanekichi, célèbre geisha qui divertissait les cercles d’Occidentaux à Yokohama dans les années 1860 ?
Malgré les cent cinquante ans qui les séparent, les deux femmes semblent liées… Et l’histoire de se répéter…

Mon avis:

Le 11 Mars 2011, un tremblement de terre secoue les terres du Japon. À Tokyo, Yukiko qui une photographe franco-japonaise, s'inquiète pour sa grand-mère qui habite un petit village de pêcheurs dans la péninsule d'Oshika car bientôt c'est un tsunami qui fait des ravages plongeant les terres, les habitants, les villes dans le chaos. Sa grand-mère, retrouvée, Yudiko part dans une nouvelle aventure aux côtés d'Hiroyuki, une aventure qui va la mener sur le chemin de ses ancêtres.

1863. Kanekichi est une geisha réputée qui distraie ses hôtes lors de banquets. Elle va faire la rencontre de Charles qui est journaliste et tombe sous son charme. Ils vivent heureux mais un événement incluant l'associé de Charles va venir tout bouleverser...

Quel est le lien entre ces deux histoires?

On plonge dans deux histoires que 150 ans séparent, deux tragédies qui on va le comprendre ne sont pas si éloignées, l'histoire de deux femmes amoureuses. J'aime beaucoup le thème du Japon dans la littérature, thème qui est d'ailleurs cher à l'auteure qui rend l'histoire dépaysante dans le froid des neiges ou la chaleur du feu et des incendies, au temps des samouraïs et du shogun... On boit un thé aux côtés des femmes, on porte des kimonos ou des geta... C'est un récit touchant et empli de vérité. Il y a beaucoup d'émotions, de deuil, de tristesse mais l'amour semble être au dessus de tout, c'est un sentiment fort qui fait vive, survivre, croire en l'avenir... Bref, Laurence Couquiaud vous emmène dans un fabuleux voyage au pays du Soleil Levant.

Elle trouvera "La mémoire sous les vagues"

À bientôt,

Elodie

"La caméra se détourne, je n'écoute pas le commentaire tellement les images me bouleversent, je ne suis qu'yeux, coeur et chagrin, des uns directement aux autres par la certitude de l'inexorable."

téléchargement (4)  téléchargement (3)