9782253173618-001-T  20180817_100408

Thriller

Le livre de poche

Paru le 09 Janvier 2013

526 pages

Résumé:

Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s'acharnent-ils sur la jeune femme ?
Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l'avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d'encres. Mais, faute d'indices, la police avait classé l'affaire. Jusqu'à l'intervention des improbables Carl Morck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d'origine syrienne. 
Pour eux, pas de cold case...

Mon avis:

2007.Copenhague/Danemark. Carl Morck et son assistant Hazef El Assad font partie du département V qui traite des affaires spéciales de la brigade criminelle, des cold case qui va falloir déterrer...

Leur première affaire les renvoie en 2002 lorsque Merete Lynggaard, vice présidente du parti des démocrates disparaît d'un ferry en quelques minutes, sans aucun témoin... Elle était accompagnée de son frère Oluf, muet et retardé mental qui a été, depuis, placé en institution.

Où est Merete? Carl Morck et Hasef vont-ils savoir ce qu'il s'est passé?

Ce livre est le premier tome qui met en scène les deux personnages du département V et qui nous montre la formation de ce département spécial. On s'attache très vite à ces personnages, Hasef est syrien, on comprend très vite que c'est un réfugié politique et que son passé est assez tortueux. Carl Mork, LE personnage de ce thriller est encore traumatisé par une enquête précédente et tourmenté par sa récente rupture avec son "épuisante" ex femme. On alterne, alors passé et présent afin de mieux comprendre ce qu'il s'est passé... Le plus de ce livre est que Merete nous raconte son calvaire, ses jours de détention... Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, l'enquête est palpitante, les personnages clairement attachants, on a envie d'en savoir plus. Bref, je pense que je suis partie pour lire tous les livres de cette série de livres prometteuse au coeur du département V.

Il est inutile de prier à qui ne peut avoir de "Miséricorde".

À bientôt,

Elodie

"Il ne savait pas grand chose de la mort, sinon qu'elle survenait quand on s'y attendait le moins, rapide comme l'éclair, puis infiniment tranquille une fois qu'elle avait attrapé sa victime."

th téléchargement  DSC00438