9782355843396ORI  20180817_104355

Roman noir

Éditions Sonatine

Parution: 30 Août 2018

320 pages

Résumé:

Après avoir quitté l’armée et l’horreur des champs de bataille du Moyen-Orient, Thad Broom revient dans son village natal des Appalaches. N’ayant nulle part où aller, il s’installe dans sa vieille caravane près de la maison de sa mère, April, qui lutte elle aussi contre de vieux démons. Là, il renoue avec son meilleur ami, Aiden McCall. Après la mort accidentelle de leur dealer, Thad et Aiden se retrouvent soudain avec une quantité de drogue et d’argent inespérée. Cadeau de Dieu ou du diable ?

Mon avis:

Little Canada/Appalaches. Thad et Aiden sont amis d'enfance, se retrouvant, se ressemblant dans leur malheur. À 25 ans, rien n'a changé pour eux et le vie est toujours aussi misérable. Quand Thad, revient d'une mission en Afghanistan, c'est vers son ami Aiden qu'il se tourne.Tous deux essayent de survivre, revendant ici ou là le butin de leurs larcins, dépensant le peu d'argent qu'ils gagnent en whisky bas de gamme et drogue. 

Quand leur dealer se fait sauter la cervelle sous leurs yeux, Aiden et Thad se retrouvent avec une grosse somme d'argent et de drogue à écouler. Mais, très vite, leurs avis divergent et c'est à ce moment que tout part en vrille... Peut-on vraiment avoir confiance en quelqu'un dans ce monde et surtout dans LEUR monde?

Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman noir de cette trempe. C'est un roman dur mais tellement réaliste. On suit des personnages qui font tout pour survivre mais dont la vie ne fait pas de cadeaux, à eux qui ne croient plus du tout en l'American Dream car l'Amérique les a bel et bien oubliés. Ils mènent une vie qui ne les a pas épargnés, Aiden dont le père se suicide après avoir tué sa mère et qui finit en foyer puis Thad qui vit avec une mère qui a depuis longtemps jeté l'éponge et dont la mission en Afghanistan a changé à jamais l'homme qu'il était. Ils n'ont pas de perspective d'avenir et très vite le sentiment de vengeance prend le dessus. Les dialogues sont aussi cash que trash et ça colle parfaitement aux personnages. Bref, un roman cash qui résonne encore en moi comme les détonations qui explosent au fur et à mesure des pages.

Ils portent "Le poids du monde" sur leurs épaules.

À bientôt,

Elodie

"Tout était de plus en plus dur. La vie avait le don de vous vider. Quoiqu'il fasse, il avait l'impression qu'une puissance supérieure en avait après lui, et ce genre de certitude finissait par vous engourdir au bout d'un moment."

th (1)  téléchargement