9782253066040-001-T  20180905_171155

Fantastique/Imaginaire

Le Livre De Poche Imaginaire

Paru le 13 Avril 2016

480 pages

Résumé:

Au milieu d'un océan de détritus composé de tous les rebuts de Londres se dresse la demeure des Ferrayor. Le Château, gigantesque puzzle architectural, abrite cette étrange famille depuis des générations. Selon la tradition, chacun de ses membres, à la naissance, se voit attribuer un objet particulier, qui le suivra toute sa vie.
Clod a quinze ans et possède un don singulier : il est capable d'entendre parler les objets... Tout commence le jour où la poignée de porte appartenant à Tante Rosamud disparaît. Les murmures des objets se font de plus en plus insistants. Dehors, une terrible tempête menace. Et voici qu'une jeune orpheline se présente à la porte du Château..

Mon avis:

Les Ferrayor vivent un gigantesque château au milieu de tous les détritus de Londres. Clod, a 15 ans, il a le don particulier d'entendre les objets lui parler. Sans cesse, ils lui répètent leurs noms. À sa naissance, on lui a donné comme à tous les Ferrayor, un objet qu'il doit protéger. Clod a reçu une bonde. Tante Rosamud a une poignée de porte, cousin Tummis un robinet... 

Le jour où l'orpheline Lucy Pennant arrive au château pour être servante, Clod tombe sous son charme. Mais sa promise n'est-elle pas cousine Pinalippy? Des événements inhabituels se déroulent au château... Tante Rosemud a perdu sa poignée de porte, les objets du château n'en font qu'à leur tête, une Ferrayor a disparu et une terrible tempête s'abat s'en prévenir...

Quelle imagination il faut pour inventer un tel univers! J'ai adoré! Un univers très proche de Tim Burton. Les personnages ont chacun une particularité, l'univers est sombre comme la poussière, gothique, sinistre, noir comme de la suie mais en même temps plein de poésie et il faut bien le dire d'humour. Les objets sont animés et personnifiés. N'est-ce pas Victoria Hollest le sofa qui murmure? Ou cet encrier Jeremiah Harris qui ne cesse de répéter "Je vous en serais très reconnaissant.'' ou bien est-ce la tasse repose-moustache que vous croiserez sûrement au détour d'un couloir... Le petit plus sont les illustrations en début de chapitre qui nous présentent les nombreux et atypiques personnages (qui font légèrement peur je dois avouer...) Bref, je suis conquise par la plume et l'univers de cet auteur. Dépaysement et originalité garantis! Je lirai le tome 2 avec plaisir.

Ouvrez votre esprit et entrez dans "Le château" des Ferrailleurs.

À bientôt,

Elodie

"La puanteur de ce lieu. Ça puait tellement dans ce cloaque que c'était comme si vous étiez vous même recouvert d'ordures, son odeur était si forte et si envahissante qu'elle ressemblait à quelque chose de résistant, quelque chose qu'on aurait pu toucher et tenir dans la main, elle vous rampait dessus, transpirait sur votre peau, vous soufflait fort au visage."

20180904_105902  20180904_105920  20180904_105927