9782263159343ORI   20181120_105910

Témoignage

Solar éditions

Paru le 13 Septembre 2018

464 pages

Résumé:

Une voix puissante de femme libre qui se raconte sur le vif et qui démonte tous les tabous sur la sexualité, l’allaitement, notre rapport au corps, l’éducation des filles, la question du genre, le rôle du père, la couleur de peau, l’état du monde…

« Au cours de la matinée, je ne trouve plus mon stylo. Je le cherche partout sur mon bureau. Quand je demande à ma collègue si elle le voit, elle rit d’un air entendu en disant que j’ai le syndrome du neurone unique. J’entends souvent cette expression aux réunions du groupe pour les parents de nouveau-nés. Elle renvoie à la théorie, dénuée de tout fondement scientifique, selon laquelle le cerveau de la femme se remplit de ouate après l’arrivée de l’enfant. Seules les femmes ont l’air d’user de cette expression. Les hommes du groupe, non. Je n’ai jamais entendu parler du syndrome du neurone unique des papas. Les hommes ne disent pas cela. Parce qu’ils n’en souffrent pas : ils appellent ça être “défoncés de fatigue”, reflet plus fidèle de la réalité. Bien joué, les papas.
Pour les mamans, j’ajouterais volontiers quelques mots, pour dire qu’elles sont “défoncées de fatigue alors qu’elles gèrent les effets psychologiques et physiques d’une transformation interne et externe totale de leur corps”. »

Mon avis:

Qui est Holly McNish?

4ab681d4dc313532323332313034363932343738

Hollie McNish écrit des poèmes depuis l’âge de sept ans. Après des études de langue à l’université de Cambridge, elle vit désormais de sa poésie et de l’écriture, réalisant des performances de ses poèmes et se produisant sur scène dans le monde entier. Certaines de ses vidéos YouTube sont devenues virales, générant plus de 4 millions de vues sur son compte. Paru en 2016 en Angleterre et lauréat du prix Ted Hughes, Nobody Told Me est un véritable succès dans le monde anglo-saxon.

Le contenu

Sous forme de journal intime, Holly McNish nous raconte sa grossesse, son accouchement et ses premiers pas en tant que mère au côté de sa fille. Dans ce journal, l'auteure se confie, nous dévoile toutes les difficultés qu'elle a rencontrées comme l'allaitement puis l'alimentation, la sexualité et bien d'autres sujets. Elle utilise un ton léger, souvent drôle pour parler des aléas que connaissent finalement tous les parents. Elle ose aborder des sujets difficiles dont on parle difficilement et des diktats de la société. Papa, les grands-parents ne sont pas oubliés. Elle nous transmet sa colère, ses peurs, son amour, sa joie, ses incompréhensions...

Le plus de l'ouvrage

L'émotion qui se dégage de certains passages.

En bref

C'est un livre d'une femme pour toutes les femmes qui sans aucun doute se reconnaîtront. Une lecture mitigée pour moi parce que sur certains points, je suis parfaitement d'accord mais pas sur d'autres et je trouve qu'elle énumère beaucoup de clichés. Tout le monde n'a pas ces problèmes et heureusement. Personnellement, je ne conseillerais pas ce livre aux jeunes mamans (qui risquent de partir en courant) mais plutôt aux mamans qui ont déjà passé ce cap. De plus, j'ai trouvé que les poèmes en Slam insérés dans le texte n'ont pas l'impact qu'ils ont dû avoir dans la langue originale. C'est un témoignage authentique, que j'ai trouvé original mais avec quelques bémols.

"Personne ne m'a rien dit" Pourquoi?

À bientôt,

Elodie

"Elle fait ses dents. Plus moyen de dormir. Je suis exténuée."

20181120_093901 20181120_093950 20181120_094006