A46612  20181211_125919 (2)

Roman

Folio

Paru le 01 Janvier 2016

448 pages

Résumé:

«Je ne suis pas nostalgique de notre enfance : elle était pleine de violence. C’était la vie, un point c’est tout : et nous grandissions avec l'obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile.» 
Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila abandonne l’école pour travailler dans l’échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s’éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition. 

Mon avis:

Nous sommes à Naples à la fin des années 1950. On fait la rencontre de deux jeunes filles Elena et Lila qui se sont connues sur les bancs de l'école. Elles vivent dans le même petit quartier, un petit quartier où elles sont entourées de violences et où plusieurs familles se côtoient. Elena vient de la famille Greco et Lila de la famille Cerullo. Elena est posée, intelligente alors que Lila est souvent violente et agaçante. L'une fera des études alors que l'autre travaillera au magasin de son père qui est cordonnier.

C'est donc l'histoire d'une amitié que l'on va suivre de l'enfance à l'adolescence. C'est une amitié particulière qui passera par le manque, les confidences, la complicité mais aussi par la séparation, la rivalité, la jalousie, la compétition... Elena est la narratrice de cette histoire et elle nous conte cette amitié comme elle la voit et la ressent. Il en résulte des sentiments vraiment forts. J'ai été touchée par ces deux femmes, cette histoire de vies, cette amitié avec ses travers, ses émois, leurs rêves...des rêves de richesse et d'ailleurs dans ce quartier pauvre. C'est tout un contexte que l'auteure nous dépeint, l'après-guerre, la société en expansion, le communisme qui plane, le fascisme... J'ai aimé l'histoire, les personnages, le contexte. La plume de l'auteure est quant à elle entraînante mais il m'a manqué un peu plus d'action. Je m'attendais à ce que quelque chose d'extraordinaire se passe. J'espère que le tome 2 répondra à mes attentes. Bref, c'est un début de saga prometteur, le début d'une amitié étonnante qui j'espère s'étoffera au fil des tomes. 

Laquelle des deux est "L'amie prodigieuse"?

À bientôt,

Elodie

"Quand on est au monde depuis peu de temps, il est difficile de comprendre quels sont les désastres à l'origine de notre sentiment du désastre, et peut-être n'en ressent-on même pas la nécessité."