ein-brera  20190102_131501 

Roman

The Book Edition

280 pages

Résumé:

Béatrice Mercier-Charbonet, spécialisée dans la protection des grands patrons, doit se rendre en Israël, suite à l’enlèvement de son PDG par des « contestataires anti-finances », pour négocier. Arrivée sur place, elle est prise en charge par Noah, policier de la section anti-terroriste du Shin Bet. Le trajet d’une heure se transforme en cinq heures. Leur rapprochement est fulgurant. Elle, quarante-cinq ans, est divorcée. Lui, quarante-six ans, vient de divorcer de son premier amour. Lors d’une présentation à la famille de Noah, le passé du grand-père de Béatrice, lors de la Seconde Guerre mondiale, va faire éclater cette romance et amener Béatrice à affronter le devoir de mémoire lors d’une longue traversée du désert.

Mon avis:

Béatrice a 45 ans, elle est divorcée et a deux enfants. Elle essaye de mener de front sa vie de maman et sa vie professionnelle. Elle est chef de la sécurité d'un grand homme d'affaires. Elle doit se rendre en Israël quand son patron, PDG du CAC 40, est retenu prisonnier. À son arrivée, elle est protégée par Noah qui est policier de la section anti-terroriste du Shin Bet.

Rapidement, un échange se crée, un lien se tisse et leur relation devient plus intime... 

Le grand-père de Noah a fondé une fondation pour tous les juifs qui ont subi les affres de la Seconde Guerre Mondiale (Gestapo, police française, arrestations...) Sa mère en est aujourd'hui la présidente. Mais lorsque Béatrice lui révéle que son grand-père était policier pendant la SGM, la mère de Noah est intraitable: il est impensable que son fils ait une relation avec elle. Béatrice décide donc de comprendre pourquoi, d'en savoir plus sur sa famille et peut-être un jour demander pardon...

Ce livre fait parti d'un triptyque dont le premier volet est "Karl et Nina", le troisième volet sortira en Juin 2019. (Chaque livre peut se lire indépendamment) L'histoire de ce volet commence sur un enlèvement, un début sous tension puis file vers une histoire d'amour qui mène à la désillusion et enfin une quête qui nous embarque au coeur de l'Histoire. L'auteure nous fournit un texte de qualité, une histoire aboutie et recherchée. On sent vraiment le travail de recherches derrière, un travail qui a dû être fastidieux mais ô combien intéressant. C'est un livre qui nous parle d'amour, de pardon et de poids du passé, un poids qui alourdit la descendance et dont les répercussions sont importantes. Alors, remuer le passé ou le laisser où il est? Béatrice va mener une quête passionnante et bouleversante au coeur de la SGM, un sujet qui me passionne autant qu'il me terrorise... Les arrestations, les déportations, les camps... Parfois, pour être en harmonie avec sa propre histoire, il faut savoir regarder en arrière et être en paix avec son passé au risque de créer des vagues. J'ai beaucoup aimé les personnages de Noah et de Béatrice, deux personnages forts et touchants qui vous se trouver puis s'éloigner. Bref, poids du passé, recherche du pardon... je vous conseille ce livre qui nous embarque dans une histoire captivante.

"Ein Brera", il n'y a pas le choix...

À bientôt,

Elodie

"Seule l'Histoire les tenait en haleine et leurs goûts communs ne firent que renforcer leur connivence."

Lisa Giraud Taylor - Auteur -

Épisode précédent : " Rêve de Bibi en plein accouchement : La Smala prend le Concorde et ça ne concorde pas ! *** Une semaine plus tard, quand Bibi revint dans la maison familiale - oui, Jamie-hince-version-blonde avait été hospitalisé cinq jours de plus pour " rétablissement mental complet ", elle convoqua l'assemblée du comité exécutif de la ...

http://lisagiraudtaylor.com