A_LA_LUMIERE_DU_PETIT_MATIN_poster  20190218_102243 

Roman

Michel Lafon

Paru le 29 Mars 2018

334 pages

Résumé:

À l’approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle est peu à peu gagnée par un indicible vague à l’âme qu’elle refuse d’affronter jusqu’au jour où le destin la fait trébucher. Mais ce coup du sort n’est-il pas l’occasion de raviver la flamme intérieure qu’elle avait laissée s’éteindre ?

Peut-on être heureux quand on se ment à soi-même ?

Mon avis:

À l'aube de ses 40 ans, Hortense est professeur de danse et partage sa vie entre son job qu'elle aime beaucoup et Aymeric, un homme marié. Mais, Hortense a du mal à faire face depuis la mort de ses parents. Lors d'une soirée, elle chute brutalement dans les escaliers. Deux ligaments déchirés à la cheville et son monde s'écroule. Plus de danse, ses amis sont là mais et Aymeric? 

Elle va alors partir dans le Sud de la France pour se retrouver et savoir ce qu'elle veut vraiment faire de sa vie... Une rencontre va changer le cours des choses...

Hortense est une femme qui semble passive de sa vie, qui passe toujours au second plan et qui vit avec l'espoir incertain que l'homme qu'elle aime sera un jour totalement sien et qu'elle ne sera plus juste "l'amante". Chaque femme peut se retrouver en Hortense qui est à une période charnière de sa vie. Cet accident va en être le point de départ. Elle a un besoin crucial de se ressourcer, de se recentrer sur elle-même, de se retrouver... De Paris au Sud de la France, on va l'accompagner dans ce cheminement jusqu'à ce qu'une rencontre attise sa curiosité. Une rencontre d'un certain Elias qui va donner un nouveau tournant à l'histoire et la teinter de secrets. Ce livre nous parle d'amour, d'espoir, de la difficulté de reprendre sa vie en main, de reconstruction. Parfois sur le chemin de la vie, on rencontre des personnes qui ont un passif pire que le sien et qui nous font ouvrir les yeux. L'écriture d'Agnès Martin-Lugand est simple, accessible à tous et nous transporte. Bref, c'est une belle histoire émouvante, une belle leçon de vie lumineuse. 

On se couche un soir tout embrumés et on se lève ragaillardis "À la lumière du petit matin"...

À bientôt,

Elodie

"Jamais je n'aurais imaginé, ni même envisagé devenir l'autre, la maîtresse, l'amante, celle qui reste dans l'ombre."