DownloadContent_(1)  20190617_104902 

Roman historique

Charleston

Paru le 18 Juin 2019

560 pages

Résumé:

À l’été 1914, l’Europe est au seuil de la guerre tandis que la monarchie russe vacille chaque jour un peu plus. En ces temps troublés où le destin de chacun est plus que jamais incertain, trois femmes hors du commun verront leurs vies se mêler pour le meilleur et le pire… Sofya, l’aristocrate russe, perdra sa fortune et son pays mais se battra sans relâche pour ce qu’elle a de plus précieux : son fils.

Eliza, la mondaine américaine, tremblera pour ses amis russes et cette guerre qui se rapproche chaque jour un peu plus.

Quant à Varinka, la jeune paysanne russe, presque une enfant, ses choix la feront basculer malgré elle au coeur d’un combat perdu d’avance… Un roman éblouissant qui célèbre la force indéfectible des amitiés féminines aux heures les plus sombres de l’histoire.

Mon avis:

L'histoire débute en 1914. La Première Guerre Mondiale est proche, la Révolution Russe est sur le point de commencer.

Eliza est mariée à Henri et vit à New York avec sa fille Caroline âgée de 11 ans.

Sofya est mariée à Afon et vit à Saint-Pétersbourg. Elle est russe et vient d'une famille d'aristocrates qui est proche de la famille impériale. Elle a un petit garçon qui s'appelle Maxwell.

Toutes deux sont amies.

Varinka est russe. C'est une jeune paysanne qui s'occupe de sa mère malade. Elle va être amenée à travailler comme nurse auprès du petit Maxwell.

En 1916, la situation dans le monde est chaotique. Sofya et sa famille vont être obligés de fuir la Russie. Mais, lors d'une attaque de brigands, ils sont capturés et Varinka sauve le petit Max et l'emporte avec elle. Sous la contrainte, Sofya est obligée d'abandonner son fils pour le sauver. Elle n'aura de cesse de le chercher au cours des années suivantes. Va-t-elle le retrouver? Eliza restée en Amérique fait tout pour avoir des nouvelles de son amie en Russie. Dévouée, elle fonde un comité américain d'entraide aux réfugiés russes. Se reverront-elles un jour? Que va faire Varinka?

J'ai lu ce livre en manuscrit en tant que lectrice Charleston 2019. Après "Le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux", Martha Hall Kelly signe un préquel et comme dans son premier livre, l'histoire est inspirée de faits réels. Dans cet opus, nous faisons la connaissance de la mère de Caroline, Eliza. De 1914 à 1920, de New-York à Paris en passant par Saint-Pétersbourg, l'auteure nous raconte l'histoire de trois femmes extraordinaires, des femmes courageuses qui se battent dans un monde devenu chaotique. Ce sont des femmes de convictions prêtes à braver le danger pour sauver ceux qu'elles aiment. Elles sont toutes guidées par l'espoir et se battent pour la liberté. Première Guerre Mondiale, Révolution Russe c'est un contexte historique et politique de tous les dangers. Ce livre nous parle de la difficulté de faire certains choix, de différences de classes sociales mais surtout d'amour et d'amitié. 

Aucun répit n'est donné aux personnages ni au lecteur qui vibre littéralement pour les personnages. J'ai lu ce roman historique d'un seul souffle tant il m'a emportée. Martha Hall Kelly confirme son talent de conteuse et nous emmène dans un récit à la fois dur et fabuleux. Elle nous dresse le portrait de trois femmes hors du commun prises dans la tourmente de guerres qui semblent sans fin. "Un parfum de rose et d'oubli' est une histoire riche et captivante! 

À bientôt,

Elodie

"Après tout, nous ne pouvions pas faire grand chose pour changer ce que Dieu nous réservait."

Martha Hall Kelly

Roman Editions Charleston Paru le 09 Janvier 2018 576 pages À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé. De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance.

http://auchapitre.canalblog.com