9782253013877-001-T  20191016_124956 

Roman policier

Le Livre De Poche

Paru le 28 Septembre 1976

256 pages

Résumé:

Cinq témoignages accablants ont fait condamner à la détention perpétuelle Caroline, la femme de Amyas Crale, peintre renommé, mort empoisonné.
Seize ans plus tard, Hercule Poirot prend l’affaire en main. Ne s’arrêtant pas aux évidences, tirant parti du moindre indice, il fait éclater une vérité à laquelle personne ne s’attendait.

Mon avis:

Hercule Poirot va se pencher sur un meurtre survenu 16 ans auparavant. Carla Lemarchant veut à tout prix connaître la vérité sur la mort de son père qui est mort empoisonné. Sa femme a été condamnée mais celle-ci a écrit une lettre à sa fille avant de mourir clamant son innocence. 

Les indices? Plus aucun...

Les suspects? Cinq... "Cinq petits cochons". (comptine qui trotte dans la tête de notre cher Hercule Poirot)

Alors prêts à remonter le temps?

Ce livre a été publié pour la première fois en France en 1947. C'est toujours un plaisir de retrouver les écrits d'Agatha Christie. J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge Je lis Agatha Christie organisé par Le Livre De Poche. Hercule Poirot va à nouveau se creuser les méninges dans une nouvelle enquête. J'aime beaucoup l'ambiance des livres de cette auteure. À l'aide de comptes-rendus de cinq suspects, Hercule Poirot va tenter d'élucider cette énigme. Il y a un petit côté redondant pour le coup dans cet opus car l'histoire tourne souvent en boucle pour avoir la version de chacun. L'originalité de l'histoire tient dans le fait que le crime soit ancien, le dénouement est tout de même assez "spécial" ainsi que la construction du texte. Encore une fois, je n'ai pas deviné le coupable! 

Bref, c'est une intrigue simple mais bien menée. Le personnage d'Hercule Poirot est unique!

À bientôt,

Elodie.

"Seize ans. L'encre avait pâli, le papier jauni. Mais ces mots vivaient toujours, vibraient toujours..."

Agatha Christie

Polar Le Livre De Poche Paru le 15 Avril 1975 (a été réédité plusieurs fois) 224 pages Par le plus grand des hasards, Hercule Poirot se trouve dans la voiture de l'Orient-Express - ce train de luxe qui traverse l'Europe - où un crime féroce a été commis.

http://auchapitre.canalblog.com