9782226445360-j  Sans titre 

Roman/Nouvelle

Albin Michel

Paru le 02 Octobre 2019

320 pages

Résumé:

J’allais sur mes treize ans quand j’ai vu un mort pour la première fois. Parfois, il me semble que ce n’est pas si lointain. Surtout les nuits où je me réveille de ce rêve où la grêle tombe dans ses yeux ouverts. Été 1962, quatre adolescents un peu fous s’élancent le long de la voie ferrée, à la recherche d’aventure, de frisson… de danger ? Texte fondateur de l’univers de King, Le Corps est un roman d’initiation autant qu’un roman d’épouvante. Porté à l’écran avec le mythique Stand by me, Le Corps est aujourd’hui un immense classique de l’œuvre du maître de l’horreur.

Mon avis:

Castle Rock 1960. Gordon Lachance a 12 ans. Ce sont les vacances d'été. Avec ses amis, Chris, Vern et Teddy, ils apprennent que le corps d'un petit garçon disparu se trouverait le long de la voie ferrée. Intrigués, ils se lancent dans un long périple à pied le long de cette voie mentant sur les raisons de leur absence.

Alors, cap ou pas cap? Vont-ils retrouver "Le corps"?

Jouer à se faire peur, taquineries, dangers, excitation, bêtises propres aux enfants de leur âge... Les 4 amis ne sont pas au bout de leur surprise...

Voici une nouvelle rééditée par les éditions Albin Michel. (disponible dans le recueil "Différentes saisons") La particularité de ce récit est qu'il n'y a pas une once de fantastique. Cette nouvelle nous raconte l'effronterie, l'insouciance des enfants. Ce périple qu'ils entreprennent va les changer à jamais. Cet été-là marquera le passage à l'âge adulte. Stephen King y a mis une part de sa propre enfance. Gordon sera d'ailleurs écrivain. C'est une histoire d'amitié dont j'ai aimé la psychologie fouillée de chaque personnage. Bref, cette nouvelle de 320 pages est vraiment sympa, sans fantastique et nous raconte une histoire d'amitié pas comme les autres...

À bientôt,

Elodie

"Tout était là, autour de nous. Nous savions exactement qui nous étions et où nous allions. C'était génial!"

Stephen King

Nouvelles Albin Michel 16 Octobre 2016 " J'ai écrit ces nouvelles rien que pour vous. Mais attention ! Les meilleures ont des dents... " 608 pages Un homme qui revit sans cesse sa vie (et ses erreurs), un journaliste qui provoque la mort de ceux dont il prépare la nécrologie, une voiture qui dévore les badauds...

http://auchapitre.canalblog.com