9782226443274-j  20200203_104202

Roman Fantastique

Albin Michel

Paru le 29 Janvier 2020

608 pages

Résumé:

Au cœur de la nuit, à Minneapolis, des intrus pénètrent la maison de Luke Ellis, jeune surdoué de 12 ans, tuent ses parents et le kidnappent.

Luke se réveille à l’Institut, dans une chambre presque semblable à la sienne, sauf qu’elle n’a pas de fenêtre. Dans le couloir, d’autres portes cachent d’autres enfants, dotés comme lui de pouvoirs psychiques.

Que font-ils là ? Qu’attend-on d’eux ? Et pourquoi aucun de ces enfants ne cherche-t-il à s’enfuir ?

Aussi angoissant que Charlie, d’une puissance d’évocation égale à Ça, L’Institut nous entraîne dans un monde totalitaire… qui ressemble étrangement au nôtre. Le nouveau chef-d’œuvre de Stephen King.

Mon avis:

Le gamin intelligent...

Minneapolis. Luke Evans a 12 ans et est un jeune garçon surdoué. Il se fait enlever en pleine nuit par des personnes qui tuent ses parents. Il se retrouve dans une pièce qui ressemble à sa chambre mais qui ne l'est pas. Bienvenue à l'Institut! Où est-il exactement? Pourquoi? 

D'autres enfants y vivent. Kalisha, George, Iris, Nick, Helen, Avery... Ils sont tous particuliers. Les gens qui les ont enlevés s'intéressent à la télépathie et à la télékinésie. Tests, injections, prélèvements... Les enfants sont observés, traités, expérimentés... Dans quel but? Ils sont dans un endroit de l'Institut appelé l'Avant mais que se passera-t-il lorsqu'ils passeront à l'Arrière?

L'amitié et la complicité qu'ils se portent les aident à tenir malgré la peur, les morts, la douleur... Mais, Luke est un garçon très intelligent. Les enfants vont devoir allier leur force... Se battre...

Ce roman est vraiment mystérieux. Il y a un petit côté Stranger Things pour ceux qui connaissent. Stephen King a ce pouvoir de nous embarquer dans une histoire. Dès les premières pages, on est happés par l'intrigue, on a hâte de connaître le dénouement et on a vraiment beaucoup d'empathie pour ces enfants contrairement à ces hommes et femmes qui travaillent à l'Institut et qui peuvent faire des choses aussi cruelles à des enfants peu importe leurs intentions, leur but. Pour eux, ils ne sont que des cobayes. Je trouve que Stephen King excelle dans son Art lorsqu'il met en scène des enfants comme il a su si bien le faire par le passé. Pouvoirs psychiques, télépathie, télékinésie, ces enfants particuliers vont-ils mettre à mal l'Institut? Si vous aimez le King, n'hésitez pas une seconde!

À bientôt,

Elodie

"C'était une évidence, mais aussi une révélation: ce que vous faisiez pour vous-même, c'était ce qui vous donnait de la force."