22 septembre 2019

Nicolas Beuglet "L'île du Diable"

   Thriller XO Editions Paru le 19 Septembre 2019 320 pages Résumé: En observant le cadavre de son père, Sarah Geringën est saisie d’épouvante. Et quand le médecin légiste lui tend la clé retrouvée au fond de son estomac, l’effroi la paralyse.Et si son père n’était pas l’homme qu’il prétendait être ?Des forêts obscures de Norvège aux plaines glaciales de Sibérie, l’ex-inspectrice des forces spéciales s’apprête à affronter un secret de famille terrifiant.Que découvrira-t-elle dans ce vieux manoir perdu dans les bois ?... [Lire la suite]

15 août 2019

Nicolas Beuglet "Complot"

   Thriller Pocket Paru le 13 Juin 2019 576 pages Résumé: Un archipel isolé au nord de la Norvège, battu par les vents. Et, au bord de la falaise, le corps d'une femme. Les blessures qui déchirent sa chair semblent être autant de symboles mystérieux.Quand l'inspectrice Sarah Geringën, escortée par les Forces spéciales, apprend l'identité de la victime, c'est le choc. Le cadavre est celui de la Première ministre. Qui en voulait à la chef de gouvernement ? Sarah, très vite, le pressent : la scène du crime signe le début... [Lire la suite]
Posté par Auchapitre à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
06 août 2018

Prix nouvelles Voix du Polar 2018

Hello les lecteurs,  Cette année, je fais partie du jury Nouvelles Voix du Polar chez les éditions Pocket et c'est un grand plaisir!  Qu'est ce que c'est? Un comité de libraires a sélectionné 4 finalistes après lecture de 12 titres qui leur ont été soumis comme Nouvelles Voix chez Pocket.  Quels sont les lauréats désignés? Lauréats français: -"Le cri" de Nicolas Beuglet    Mon avis: Nicolas BeugletThriller Éditions Pocket Paru le 11 Janvier 2018 560 pages Résumé: À quelques kilomètres d'Oslo,... [Lire la suite]
28 mars 2018

Nicolas Beuglet "Le cri"

    Thriller Éditions Pocket Paru le 11 Janvier 2018 560 pages Résumé: À quelques kilomètres d’Oslo, l’hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l’inspectrice Sarah Geringën pressent d’emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu’il porte sur le front, s’est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres – un cri de peur primale. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va découvrir une... [Lire la suite]