9782253069867-001-T19369289_1561102827242786_926392065_o

Roman

Le Livre de Poche

Paru le 10 Mai 2017

384 pages

Résumé:

Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance. Ensemble, ils ont grandi, en toute insouciance et en toute innocence. Mais, lorsqu’à vingt ans, la vie les prend, la chute est brutale. En une décennie, cette jeunesse perdue mais pas désillusionnée va devoir se battre pour exister. À travers les drames subsistent alors l’amitié, les fous rires, les joies, et l’amour, qui les sauvera.
Tendre portrait d’une époque, Hier encore, c’était l’été est un roman optimiste qui accroche le cœur pour ne plus le lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de nos victoires et de nos peines. C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie. 

Mon avis:

L'histoire de ce livre se passe en France et se déroule de l'année 2000 à 2008.

Ce roman est l'histoire d'une bande d'amis qui se sont rencontrés enfants lors de vacances qu'ils passaient tous chez leurs grands-parents dans un chalet près de Genève. Il nous est expliqué comment ces deux familles se sont rencontrées. Enfants et petits-enfants se retrouvent chaque année. C'est l'histoire de deux familles et de leur lointaine amitié qui va engendrer l'histoire même de ce livre. "Sans en avoir conscience, ils connaissaient les mêmes vacances que leurs parents avant eux." Ces deux familles sont les Lefèvre et les Fresnaix. 

19339799_1558171610869241_996669818_o

Le personnage principal est Alexandre qui est étudiant en journalisme. En 2000, Alexandre a 20ans. Beaucoup de personnages gravitent autour de lui, il y a Anouk sa soeur rebelle, Marco, Sophie, Virginie et les autres... Cette bande de jeunes hommes et de jeunes femmes débutent leur vie avec chacun leurs désirs et leurs aspirations et chaque année ils essayent de se retrouver au chalet de l'amitié où le temps est à la joie et aux confidences. De soirées en repas de famille, tout est bon pour se réunir. Mais les années passent et chacun a sa vie et prend un chemin différent. Ils passent alors dans le monde des adultes. "Où était passé le sentiment d'invincibilité qu'il avait pendant longtemps éprouvé? Envolé, en même temps que l'enfance. Que l'adolescence aussi. Il était désormais un adulte. Sa jeunesse était derrière lui." 

Jusqu'en 2008, leurs chemins vont se croiser sans jamais pour autant se perdre de vue. "C'est le temps des amours, des copains et de l'aventure". Ils vont vivre ensemble les bons et les mauvais côtés de la vie. On connaît leur joie, leur peine, leur espoir... C'est aussi une histoire sur la descendance et l'importance des liens familiaux pour à son tour construire sa vie et être tels que nous sommes. Vivre, profiter de la vie et des siens n'est-il pas le plus important?

J'ai bien aimé ce livre. C'est un roman sur l'amitié, l'amour et la famille. Nous avons tous passé par cette période où l'on n'est plus des enfants mais des adultes en devenir. On s'attache rapidement aux différents personnages et on rentre avec plaisir dans leur monde. En revanche, j'ai trouvé malgré le thème abordé, que l'histoire même du livre était assez plate et qu'il n'y avait pas assez d'événements majeures dans la vie de ces personnages. L'écriture est simple, c'est un bon roman à lire cet été.

Allons de l'avant et ne regardons pas en arrière car "Hier encore, c'était l'été".

À bientôt,

Elodie.