9782365693509ORI  20180318_125441 

Thriller

Éditions Les escales Noires

Paru le 1 Mars 2018

448 pages

Résumé:

Six incendies en vingt-quatre heures, deux morts, plusieurs blessés. Helen Grace n’a jamais vu ça. Comme si quelqu’un tentait de réduire la ville en cendres… Accompagnée de son équipe et bien décidée à arrêter le pyromane acharné, Helen sait qu’elle ne peut se permettre le moindre faux pas : non seulement cela aurait de lourdes conséquences sur la survie des habitants, mais sa carrière serait également finie.
Pourtant, alors que Southampton s'embrase et que de plus en plus d’immeubles partent en fumée, les sombres penchants de la détective prennent le pas sur sa raison…

Mon avis:

Southampton est un brasier. Des incendies réduisent la ville en cendres: une scierie, un magasin, des maisons...et semblent criminels. Helen Grace et son équipe reprennent du service! Qui? Pourquoi? Quel est le lien entre tous? Les feux continuent et les morts s'enchaînent. D'interrogatoires en fausses pistes, Helen Grace est sur tous les fronts... Mais, jusqu'au bout, l'incendiaire va se jouer des forces de l'ordre. Grace va devoir enquêter malgré la présence de la terrible journaliste Emilia Garanita et appréhender son nouveau chef Jonathan Gardam.

Quel plaisir de retrouver les personnages chers à M.J. Arlidge dans ce quatrième volet! ("Amstramgram", "Il court, il court le furet" et "La maison de poupée" sont les premiers) Il peut bien entendu être lu indépendamment mais il est intéressant de suivre les personnages. J'aime beaucoup Helen Grace et on la retrouve plus vaillante et déterminée que jamais même si dans sa vie privée tout semble aller au plus bas. On retrouve Charlie qui se pose toujours autant de questions sur son métier, Steve, Sanderson... L'écriture de l'auteur est simple, efficace et les chapitres sont courts ce qui donnent un bon rythme à la lecture. On est totalement immergé dans cette affaire, dans cette atmosphère suffocante, dans ce mélange de peur/fascination qu'engendre le feu. Mon préféré reste, à ce jour, "Amstramgram" mais je ne pouvais pas passer à côté de ce nouvel opus. Je n'ai deviné le coupable qu'à la toute fin et ça j'adore! Bref, c'est un thriller à l'odeur de fumée et au goût acre de cendres qui vous fera fondre de plaisir jusqu'à la dernière page.

"Au feu, les pompiers,
V'là la maison qui brûle !
Au feu, les pompiers,
V'là la maison brûlée !"

À bientôt,

Elodie.

"La situation lui échappait et elle se sentait impuissante et désespérée. Elle ne pouvait se défaire de l'impression que malgré tout ce qu'elle avait déjà fait, d'autres pertes seraient à déplorer avant la fin de cette semaine."

téléchargement  téléchargement (1)