Le-Concours-pour-le-paradis 20180705_091743  

Roman 

Éditions Albin Michel

Parution: le 22 Août 2018

272 pages

Résumé:

« Tout était dévasté, consumé, calciné. C'est de cet enfer qu'allait renaître le Paradis. »

 Dans le décor spectaculaire de la Venise renaissante, l'immense toile du Paradis devient un personnage vivant, opposant le génie de Véronèse, du Tintoret et des plus grands maîtres de la ville. Entre rivalités artistiques, trahisons familiales, déchirements politiques, Clélia Renucci fait revivre dans ce premier roman le prodige de la création, ses vertiges et ses drames.

Mon avis:

1577/1592 Venise. Le Palais des Doges est en feu. Suite à cet incendie, un concours est organisé afin de refaire la toile du Paradis. Au départ, cinq artistes seront choisis: Tintoret, Véronèse, Bassano, Zuccaro et Palma le Jeune.

20 ans seront nécessaires pour que le Paradis ait sa toile. Pourquoi si longtemps? Qui aura l'honneur de peindre cette gigantesque et magistrale peinture? Rivalités entre les artistes, pression sur les peintres, plagiat, aléas de la vie et trahisons familiales, revirements de situations, affaires politiques...un réel feuilleton se déroule sous le regard du lecteur.

On entre dans la Venise du XVIème siècle et j'adore! Tout d'abord, j'aime les lieux et l'époque. Au détour d'une ruelle étroite, vous croiserez les travailleuses du verre, vous monterez sur une gondole, ferez une pause sur la place Saint Marc ou participerez au Carnaval de Venise. C'est un livre très bien documenté et on sent le travail de recherches de l'auteure. Il y a des faits que je ne connaissais pas et j'ai beaucoup aimé les apprendre, je me suis même documentée à mon tour sur le sujet surtout sur cet affrontement continuel entre Tintoret et Véronèse. L'histoire est bien évidemment romancée et l'auteure y a apporté sa touche personnelle. Si vous allez à Venise, dans le palais des Doges, ne passez pas à côté de cette oeuvre monumentale. Sur cette peinture, de nombreuses personnes se bousculent afin d'accéder au Paradis, elle nous en donnerait le tournis. Elle est époustouflante! Bref, c'est un roman vraiment intéressant, passionnant. C'est une belle immersion dans le monde de l'Art et de la Venise du XVIème siècle.

À bientôt,

Elodie

"Tout était dévasté, consumé, calciné. C'est de cet enfer qu'allait renaître le Paradis."

wp8755a65b_05_06  images