Muller-Xavier-Erectus-couverture-652x1024  20181122_105128  

Roman

XO éditions

Paru le 08 Novembre 2018

440 pages

Résumé:

Et soudain l’humanité se mit à régresser

À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc.
Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus.

Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population.

De quel virus s’agit-il ?
Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ?

Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l’humanité.

Partout, la question se pose, vertigineuse : les erectus sont-ils encore des hommes ?
Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ?

Un cauchemar planétaire

Mon avis:

Tout commence par la cupidité de l'Homme...

Afrique du Sud. Un éléphanteau puis un Gibbon sont contaminés par un agent pathogène capable de reprogrammer les organismes produisant sur les animaux une régression accélérée. Le virus Kruger est découvert. Anna Meunier, scientifique et paléontologue est appelée pour examiner ces animaux. Ce phénomène de régression (qui se parle en millions d'années) pourrait-il toucher l'homme? La faune puis la flore, le virus envahit la planète. Et bientôt, ce que tout le monde redoutait, des hommes sont touchés. État catatonique, mâchoires proéminentes, allongement des bras, pilosité, au quatre coin du monde, les hommes deviennent des Homo Erectus... Anna Meunier va tenter de se battre afin de faire accepter au monde entier qu'ils sont encore des êtres humains...

Y a-t-il un vaccin? Comment éradiquer la pandémie? Le monde pourra-t-il être sauvé?

J'aime beaucoup la couverture du livre, elle me procure un étrange mélange de fascination et de peur, un peu comme le roman d'ailleurs. C'est une plongée saisissante dans le domaine de la régression, dans l'histoire de l'Homo Erectus (L’Homo erectus qui apparaît il y a 1,9 millions d’années en Afrique) C'est un roman bien documenté, bien ficelé qui m'a tenue en haleine jusqu'à la fin et dont les interrogations nous ramènent à la genèse de l'Homme. De ce fait, l'auteur a terriblement bien su ancrer son histoire dans la réalité. Je suis surprise de son intrigue originale que je n'ai pas encore vu traité dans un autre livre. La tension va crescendo au fur et à mesure que l'épidémie et la psychose se répandent. Un pandémie qui divise. Ces Homo Erectus sont-ils toujours des hommes ou faut-il les abattre? Bref, ce livre est original, prenant et surtout si proche du réel qu'on ne peut s'empêcher de se dire: et si?

Êtes-vous prêts à rencontrer l'homme d'une manière différente? "Erectus" vous y emmène...

À bientôt,

Elodie

"Le danger pouvait éclore partout, en n'importe quel point de la planète. Or, pour qu'une épidémie démarre, il suffisait d'un seul microbe infectant un organisme unique."

téléchargement (3)  téléchargement (2)