9782081432420  20180606_095622

Roman

Éditions Flammarion Jeunesse

Paru le 06 Juin 2018

352 pages

Résumé:

«Le scooter de Tom nous emporta loin du monde. Mes bras entouraient sa taille et je laissai ma tête reposer doucement sur son épaule. Je ne crois pas avoir été plus heureuse qu’à cet instant. Juste une fille comme les autres. Il avait suffi qu’un anglais à cravate surgisse de nulle part pour quemes pieds ne touchent plus le macadam.
J'étais vraiment folle amoureuse.»

Mon avis:

Karen a 17 ans et vit en banlieue parisienne. Ce n'est pas facile d'être une adolescente. Sa mère est dépressive, son père est absent, elle est studieuse mais elle s'ennuie. C'est une jeune fille qui manque cruellement d'assurance, pessimiste mais l'histoire de ses parents en est la cause. Son exutoire: l'écriture, les livres et ses deux amis Jonathan et Mélanie. Un petit nouveau arrive dans son école. Il s'appelle Tom et vient de Londres. "Un grand gaillard à l'air revêche et mal embouché." Tom n'est pas un adolescent comme les autres avec sa parka, sa Vespa, sa cravate et sa musique Rock. Karen ne croit pas au coup de foudre et pourtant... Cependant, Tom habite en Angleterre et elle en France, une distance de taille pour ces deux jeunes gens...

Pour être honnête, je me suis dit: "ok je suis trentenaire et cette histoire d'amour entre deux adolescents ne pourra sûrement pas me toucher;" et bien j'avais tort car ce livre a résonné en moi par bien des aspects... L'adolescence... Cette période où l'on est pas encore un adulte mais où l'on est plus un enfant, une période difficile où les parents sont un modèle et en même temps on n'a pas envie de leur ressembler, une période de doutes et de questionnements. C'est un roman sur l'amour, sur l'amitié, sur l'adolescence. C'est un livre que l'on peut facilement transposer à n'importe quel âge car les deux personnages font preuve de beaucoup de maturité dans leur relation et nous montre la difficulté des relations amoureuses pour tous. Ce sont deux jeunes en décalage avec leur temps, avec les jeunes de leur temps. De Londres à la banlieue parisienne, vous serez bercé au son puissant de "Quadrophenia" de The Who, vous irez en balade sur un Lambretta ou le long de la Tamise, vous ferez un saut dans l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale... Le dénouement est quand à lui plein d'émotions. Bref, c'est une histoire réaliste, profonde, aux questionnements existentiels qui nous montre qu'il est parfois bien difficile de conjuguer le verbe AIMER.

Et pourtant, c'est "La première fois que j'ai été deux."

À bientôt,

Elodie.

"Certains moments de notre existence garderont à jamais une intensité particulière, une vibration dont les ondes continueront à nous parcourir longtemps après."

téléchargement (1)  téléchargement (2)