page-0000  20190520_134408 

Roman

Charleston

Paru le 21 Mai 2019

384 pages

Résumé:

La Havane, Cuba, 1958
Elisa Perez et ses trois soeurs sont les joyaux de la dynastie sucrière familiale. Tandis que les hommes Perez président à la destinée du pays, elles évoluent dans un monde fait de luxe et d’oisiveté. Pourtant, les combats font déjà rage dans l’est du pays et bientôt la guerre civile frappera au cœur même de La Havane. Tandis qu’un monde s’éteint, un autre est en train de naître. Et la rencontre d’Elisa avec Paulo, un jeune révolutionnaire idéaliste, la précipitera au cœur du conflit.
Entre loyauté familiale, passion et idéologie, son destin va basculer, ainsi que celui de tout un peuple.
Soixante ans plus tard, la petite-fille d’Elisa, Marisol, découvre La Havane, cette ville qui a abrité les plus grandes joies et les plus grands drames de la vie de sa grand-mère…

Mon avis:

1958. Élisa est une jeune femme de 19 ans qui vit avec ses parents et ses soeurs (Isabel, Maria et Beatriz) C'est une des familles les plus aisées de Cuba. Dans sa cage dorée, elle est bien loin des remous politiques qui agitent son pays. Tout va être chamboulé lorsqu'elle rencontre Pablo, un révolutionnaire et homme dévoué de Fidel Castro. En 1959, la famille est contraint à l'exil...

2007. Marisol a 31 ans et vit à Miami. Elle est journaliste et écrivain indépendant. Elisa, sa grand-mère, vient de mourir et selon ses derniers souhaits, elle doit disperser ses cendres à La Havane. Elle décide donc de partir pour Cuba, une île qu'elle ne connaît qu'à travers les histoires de sa grand-mère. À son arrivée, elle va faire la connaissance de Luis Rodriguez qui va l'aider dans sa quête. Marisol va partir sur les traces de sa grand-mère et va en apprendre bien plus qu'elle ne le pense...

Qui était Élisa? Qui était Pablo?

J'ai lu ce livre en manuscrit en tant que lectrice Charleston 2019. On a une alternance passé/présent afin de mieux comprendre l'histoire grâce à deux histoires parallèles celle de Marisol et celle d'Elisa. À travers le récit d'Elisa, on plonge en pleine révolution cubaine dirigée par Fidel Castro qui a conduit au renversement du régime de Fulgencio Batista et à travers celui de Marisol, on découvre la république de Cuba telle qu'elle est de nos jours et son contexte politique toujours aussi instable. Deux femmes, deux récits puissants qui nous emmènent au coeur d'un état à l'Histoire mouvementée et tumultueuse. Ce sont des personnages plein de courage, de convictions et prêts à tous les sacrifices, une belle leçon de patriotisme. Tous les personnages ont l'espoir du changement mais à quel prix? Cela en vaut-il la peine? Faut-il risquer sa vie pour ses idéaux? Chacun n'aspire qu'à la liberté et sont guidés par l'espoir. Marisol va mener une quête de tous les dangers afin de savoir qui était sa grand-mère au coeur de la réalité d'aujourd'hui et de la politique cubaine, un état qui porte encore les traces de son passé. Un secret de famille va être mis à jour et va bouleverser le destin de chacun. La Havane est une ville dépaysante à la chaleur étouffante, on s'y attarderait bien pour manger une paella, se promener le long du Malecon, ou boire un verre de rhum... Mais, c'est une ville de tous les dangers dont la frontière américaine c'est-à-dire la liberté n'est qu'à une centaine de kilomètres, une liberté inaccessible... C'est un livre qui nous parle de la famille, de quête d'identité, d'un état instable mais surtout d'amour. Chanel Cleeton nous narre une histoire d'amours interdits, celle d'Elisa, jeune fille aisée cubaine avec un révolutionnaire puis celle de Marisol jeune femme qui vient d'Amérique avec un homme patriote et inaccessible. Pablo et Elisa, Luis et Marisol.  

Ce roman historique réunit tout ce que j'aime! L'histoire est magnifique, le contexte politique et historique est captivant et les personnages sont admirables. "L'année prochaine à La Havane" est un superbe hommage au peuple cubain. C'est un beau coup de coeur!

"Pour la première fois de ma vie, je connais la peur véritable, celle qui glace le sang. Pour la première fois de ma vie, je comprends la fragilité de la liberté."

 (Image)-image-Italie-Toscane-Florence-2-2017